Le nouvel outil Argent futé Scotia de Conseils+ permet aux Canadiens de suivre leurs dépenses, d'obtenir des observations personnalisées et d'établir un budget.

TORONTO, le 25 juill. 2022 /CNW/ - Dans le contexte actuel d'inflation et de flambée des prix des biens et des services partout au Canada, un nouveau sondage de la Banque Scotia révèle que plus de la moitié (53 %) des Canadiens sont préoccupés par leur capacité à assumer leurs dépenses courantes. La majorité des Canadiens s'attendent à dépenser davantage pour les produits de première nécessité comme l'épicerie et la nourriture (78 %) et l'essence (71 %), tandis que plus de la moitié s'attendent à devoir dépenser davantage pour les services publics (53 %). Près de la moitié des Canadiens sont d'avis que ces enjeux ont un impact majeur sur leur capacité à épargner pour atteindre leurs objectifs financiers à long terme (47 %) et à maintenir leur niveau de vie (37 %). Ces données d'enquête ont été recueillies dans la foulée de l'annonce récente de la création par la Banque Scotia de l'outil Argent futé Scotia de Conseils+, intégré à son application de services bancaires numériques afin d'aider les Canadiens à planifier l'avenir. 

Selon les prévisions du groupe Études économiques Scotia, l'inflation devrait atteindre un sommet plus tard cet été avant d'entamer une lente descente pour s'établir à 3,6 % en 2023 et atteindre la cible d'ici 2024.

« L'inflation cause de l'anxiété financière aux Canadiens, en particulier les jeunes et les femmes qui ont aussi été les plus durement touchés par la pandémie, explique D'Arcy McDonald, premier vice-président, Paiements et crédit non garanti - Particuliers, Banque Scotia. Tout coûte plus cher et les Canadiens s'inquiètent de leur capacité à payer des produits de première nécessité comme la nourriture et l'essence. Mais simultanément, il n'y a jamais eu autant d'emplois, les salaires sont en hausse et l'inflation ralentira avec le temps. Dans les circonstances, les Canadiens doivent utiliser tous les outils à leur disposition pour garder le cap dans la poursuite de leurs objectifs financiers. Une saine gestion budgétaire au moyen du nouvel outil Argent futé Scotia de Conseils+, à la disposition des clients de la Banque Scotia dans la dernière version de l'appli Scotia, peut aider les Canadiens à s'adapter au contexte actuel. » Grâce à Argent futé Scotia, les Canadiens peuvent gérer leurs entrées et sorties de fonds, établir des budgets et recevoir des conseils personnalisés qui les aideront à prévoir et à planifier l'avenir. 

Stress financier : des répercussions variables selon la province

La province où vivent les Canadiens détermine dans quelle mesure ils croient que les hausses de coûts auront une incidence sur leur situation financière et leur capacité de payer leurs factures. Ceux qui habitent dans les provinces de l'Atlantique (49 %) sont plus nombreux à dire que l'inflation a un impact majeur sur leur capacité à établir et à respecter leur budget, comparativement aux résidents de la Colombie-Britannique et du Québec (36 %).

En ce qui concerne l'anxiété financière, les résidents du Québec (57 %) sont les moins susceptibles de s'inquiéter de leur capacité à assumer leurs dépenses courantes, comparativement à ceux de l'Alberta (45 %), du Manitoba/de la Saskatchewan (44 %), de l'Ontario (43 %) et des provinces de l'Atlantique (39 %).

Les jeunes Canadiens parmi les plus touchés et les plus inquiets

Les femmes, les jeunes Canadiens et les ménages à revenu modeste sont nettement plus préoccupés par leur situation financière des prochains mois. Les femmes (44 %) sont plus nombreuses que les hommes (35 %) à affirmer que l'inflation et la hausse des prix des biens et des services ont des répercussions majeures sur leur capacité à établir et à respecter un budget.

Les Canadiens âgés de 18 à 34 ans (45 %) et de 35 à 54 ans (46 %) disent que l'inflation et la hausse des prix des biens et services ont des répercussions majeures sur leur capacité à établir et à respecter un budget, comparativement aux Canadiens de 55 ans et plus (30 %).

Fait à noter, 20 % des Canadiens disent que la hausse des coûts n'aura aucune incidence sur leur situation financière et sur leur capacité à respecter un budget. Ces répondants sont pour la plupart âgés de 55 ans et plus (28 %); les autres ont de 18 à 34 ans (13 %) et de 35 à 54 ans (18 %).

Les jeunes de 18 à 34 ans constituent la proportion la plus importante (43 %) de personnes qui se disent très touchées par la capacité de maintenir leur niveau de vie dans ce contexte de flambée des coûts, alors que les Canadiens âgés de plus de 34 ans (38 %) disent ne pas être touchés du tout.

« Nous savons que les jeunes Canadiens sont touchés de manière disproportionnée par la hausse du coût de la vie, mais nous savons également qu'ils sont les plus susceptibles d'utiliser un outil numérique pour faire le suivi de leurs finances, explique D'Arcy McDonald. L'outil Argent futé Scotia intégré à l'appli de services bancaires mobiles de la Banque Scotia aidera les Canadiens à constater quelles sont leurs dépenses et leur permettra d'établir des budgets, de détecter toute situation préoccupante et de découvrir des possibilités d'épargne. En quelques clics, ils pourront voir où va leur argent et libérer des fonds pour les utiliser comme bon leur semble. Il aidera les jeunes Canadiens à prendre des décisions financières qui leur permettront de traverser les turbulences économiques actuelles et qui leur seront bénéfiques à long terme. »

Le nouvel outil Argent futé Scotia de Conseils+ permet aux Canadiens de suivre leurs dépenses, d’obtenir des observations personnalisées et d’établir un budget (Groupe CNW/Scotiabank)

Méthodologie : Le sondage en ligne a été mené les 29 et 30 juin 2022 par Maru/Blue, à la demande de la Banque Scotia, auprès de 1 512 adultes canadiens sélectionnés au hasard et membres du panel de La Voix Maru Canada. Les données ont été pondérées par niveau d'études, âge, sexe et région (et au Québec, par langue) afin d'être représentatives de la population selon les données de recensement. On s'assure ainsi que l'échantillon est représentatif de la population adulte du Canada. Les écarts dans les totaux ou entre les totaux s'expliquent par l'arrondissement des chiffres.

À propos de la Banque Scotia

La Banque Scotia compte parmi les chefs de file du secteur bancaire dans les Amériques. Dans l'esprit de sa mission d'entreprise, « pour l'avenir de tous », elle contribue à la réussite de ses clients, de leur famille et de leur collectivité en offrant des conseils et une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d'investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 30 avril 2022, l'effectif de la Banque Scotia comptait plus de 90 000 employés et les actifs s'élevaient à environ 1 300 milliards de dollars. Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX : BNS) et à New York (NYSE : BNS). Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX : BNS) et à New York (NYSE : BNS). Pour en savoir davantage, veuillez consulter www.banquescotia.com et suivez le fil @ScotiabankViews sur Twitter.

Logo de la Banque Scotia (Groupe CNW/Scotiabank)

SOURCE Scotiabank

Copyright 2022 Canada NewsWire

Grafico Azioni Bank of Nova Scotia (TSX:BNS)
Storico
Da Set 2022 a Ott 2022 Clicca qui per i Grafici di Bank of Nova Scotia
Grafico Azioni Bank of Nova Scotia (TSX:BNS)
Storico
Da Ott 2021 a Ott 2022 Clicca qui per i Grafici di Bank of Nova Scotia