ALSTOM SA : Les commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des trois premiers mois de 2021/22

 

  Les commandes et chiffre d’affaires d’Alstom des trois premiers mois de 2021/22

 

  • Un niveau de prises de commandes exceptionnel de 6,4 milliards d’euros au T1 2021/22 incluant plusieurs commandes importantes
  • Un chiffre d’affaires robuste sur les trois mois à 3,7 milliards d’euro
  • Un carnet de commandes soutenu à 76,8 milliards d’euros

 

20 Juillet 2021 – Au cours du premier trimestre 2021/22 (du 1er avril au 30 juin 2021), Alstom a enregistré son premier résultat trimestriel combiné avec 6,4 milliards d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 3,7 milliards d’euros. Le ratio “commandes sur chiffre d’affaires” est très haut à 1,74.Le carnet de commandes au 30 juin 2021 a atteint 76,8 milliards d’euros et offre une forte visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Chiffres clés

Données publiées(en millions d’euros) 2020/21T1 2020/21T1 proforma 2021/22T1 Var. % publiée Var. %    proforma
Commandes reçues 1 651 3 058 6 439 +290% +106%  
Chiffre d’affaires 1 507 2 789 3 701 +146% +33%  

 

Les répartitions géographiques et par produit des commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1. Comme l’ensemble des chiffres de ce communiqué, il s’agit de données non auditées. Toute référence dans ce document aux variations « proforma en données comparables », commandes reçues et chiffre d’affaires, correspond à des indicateurs de performance financiers non audités utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable, tels que définis en annexe.

***

Revue détaillée

Durant le premier trimestre 2021/22 (du 1er avril au 30 juin 2021), Alstom a enregistré 6 439 millions d’euros de commandes en comparaison avec 3 058 millions d’euros au premier trimestre 2020/21 proforma.

L’Europe représente la majorité des prises de commandes, soit 71% du total du Groupe. Alstom a remporté le plus gros contrat ferroviaire de l’histoire du Danemark avec un contrat-cadre de 2,6 milliards d’euros pour Danish State Railways : il inclut une commande ferme portant sur 100 trains régionaux Coradia Stream combiné avec 15 années d’entretien supplémentaire pour une valeur de 1,4 milliard d’euros. Alstom a également remporté un contrat en France d’environ 1,1 milliard d’euros pour fournir la prochaine génération de trains périurbains reliant Paris et la banlieue, un contrat de système d’une valeur de 300 millions d’euros pour la ligne 4 de métro d’Athènes, plusieurs contrats de trains régionaux en Italie et en Allemagne et un contrat stratégique de signalisation pour la digitalisation d’un nœud ferroviaire à Stuttgart.La dynamique du marché aux Amériques est confirmée par la signature pour plus de 1,6 milliard d’euros de commandes dont 1 milliard pour l’emblématique projet du Tren Maya au Mexique qui combine systèmes et services, ainsi que la commande de mise à niveau pour la navette automatique Metromover de Miami.

Le ratio “commandes sur chiffre d’affaires” est de 1,74.

Pour ce qui concerne le chiffre d’affaires, Alstom a enregistré 3 701 millions d’euros sur le premier trimestre 2021/22 (du 1er avril au 30 juin 2021) comparé à 2 789 millions d’euros au T1 2020/21 proforma, impacté par la pandémie du Covid-19. Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021/22 a été soutenu par la solide montée en cadence des projets de matériel roulant réalisant 2 164 millions d’euros de chiffre d’affaires. Les activités de Services ont réalisé 762 millions d’euros de chiffre d’affaires au premier trimestre 2021/22. Concernant les Systèmes, Alstom a réalisé un chiffre d’affaires de 238 millions d’euros suite à une poursuite anticipée du ralentissement de ses projets au Moyen-Orient. Le niveau de chiffre d’affaires à 537 millions d’euros en Signalisation témoigne d’un bon niveau d’exécution dans ce domaine.

***

Principaux événements du premier trimestre 2021/22

  1. Mobilité verte et intelligente

A la suite de plusieurs programmes pilotes couronnés de réussite en Europe, le premier train à hydrogène au monde Coradia iLint a fait ses débuts en Pologne en juin 2021 sur une piste d’essai près de Varsovie.

Les premiers essais du prototype de train autonome conduits par le consortium réunissant la SNCF et ses partenaires Alstom, Bosch, Spirops, Thales et l’Institut de Recherche Technologique Railenium se sont déroulés au printemps dernier. Le prototype de train TER Regio 2N a roulé sur une voie commerciale. Ces nouveaux essais ont eu lieu sur le réseau ferré national à Busigny (dans le département du Nord de la France) et permettront d’aboutir, dans les prochains mois, à la circulation en semi-autonomie en phase d’essai. Ces essais constituent une étape clé vers l’objectif final fixé par le consortium : maîtriser l’autonomie complète en 2023.

En mai 2021, Alstom a inauguré de nouvelles installations pour le hub d’impression 3D sur le site de Santa Perpètua, à Barcelone. Les nouvelles installations permettront d’imprimer des outils destinés aux centres industriels et aux prototypes pour valider les conceptions, les moules et les pièces de série.

  1. Acquisitions

En avril 2021, le Groupe a acquis la société Helion Hydrogen Power basée en France, spécialisée dans les piles à combustible à forte puissance. Cela permet à Alstom de tirer parti de l’expertise reconnue d’Helion sur l’ensemble de la chaîne de valeur des piles à combustible à forte puissance, de la conception, du développement, de la fabrication, au support à l’ingénierie ainsi qu’à la formation clients.

En avril 2021, Alstom a acquis Flertex, un groupe basé en France spécialisé dans la conception et la fabrication de garnitures de frein, et étend son expertise dans les systèmes de freinage. Cette acquisition, qui intervient quelques mois après celle de la société IBRE, spécialisée dans le développement, la fabrication et la fourniture de disques de frein en fonte ou en acier, vient compléter et renforcer le savoir-faire d’Alstom sur le système frein qui est un élément clé des performances techniques globales des trains. 

***

Les objectifs ESG 2025 sont étendus au nouveau périmètre du Groupe – 1ère facilité de garantie verte

Les objectifs ESG 2025 d’Alstom ont été présentés le 6 juillet lors du “Capital Markets Day” au travers de 4 priorités pour le Groupe : Contribution à la décarbonation de la mobilité, Employeur engagé, Un impact positif sur la société et Un partenaire responsable.

Alstom a signé en juin une facilité de garantie verte de 400 millions d'euros avec la banque BBVA pour l'émission de garanties bancaires en support des contrats commerciaux d’Alstom qui reconnaît la contribution du Groupe aux Objectifs de développement durable ODD 9 « Industrie, innovation et infrastructure » et ODD 11 « Villes et communautés durables ». Cette première étape très positive confirme la pertinence de l’ambition d’ouvrir la voie à une mobilité durable et intelligente.

***

Confirmation de la trajectoire financière présentée lors du “Capital Markets Day”

Alstom a tenu un “Capital Markets Day” le 6 juillet 2021 pendant lequel le Groupe a présenté la mise à jour de son plan stratégique “Alstom in Motion 2025” ainsi que la trajectoire financière pour les 4 prochaines années. La présentation est disponible sur le site Web d’Alstom et la trajectoire financière en annexe de ce communiqué de presse.

***

Alstom tiendra son Assemblée Générale Mixte annuelle le 28 juillet 2021. L’Assemblée Générale sera retransmise en direct en vidéo sur le site internet d’Alstom.

  À propos d’Alstom    
Ouvrant la voie de la transition énergétique, Alstom développe et commercialise des solutions de mobilité qui constituent des fondations durables pour l’avenir du transport. Son portefeuille de produits comprend notamment des trains à grande vitesse, des métros, des monorails et des trams ainsi que des systèmes intégrés, des services sur mesure, de l’infrastructure, des solutions de signalisation et des solutions de mobilité numériques. Alstom compte 150 000 véhicules en service commercial à travers le monde. Avec l’intégration de Bombardier Transport le 29 janvier 2021, le chiffre d’affaires combiné du nouveau Groupe a atteint 14 milliards d’euros pour la période de 12 mois close le 31 mars 2021. Basé en France, Alstom est désormais présent dans 70 pays et emploie plus de 70 000 personnes dans le monde. www.alstom.com  
 
  Contacts Presse :Coralie COLLET - Tel.: +33 (1) 57 06 18 81coralie.collet@alstomgroup.com   Samuel MILLER - Tel.: +33 (1) 57 06 67 74samuel.miller@alstomgroup.com Relations Investisseurs :Julie MOREL - Tel.: +33 (6) 67 61 88 58julie.morel@alstomgroup.com   Claire LEPELLETIER – Tel.: +33 (6) 76 64 33 06claire.lepelletier@alstomgroup.com    

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Aucune offre publique n’est envisagée dans une juridiction autre que la France. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

 

Annexe 1A – REPARTITION PAR GEOGRAPHIE

Données publiées 2020/21 % 2021/22 %
(en million d’euros) 3 months Contrib. 3 months Contrib.
Europe 239 14% 4 559 71%
Amériques 165 10% 1 696 26%
Asie / Pacifique  345 21% 50 1%
Moyen-Orient / Afrique 902 55% 134 2%
Commandes reçues par destination 1 651 100% 6 439 100%
Données publiées 2020/21 % 2021/22 %
(en million d’euros) 3 months Contrib.    3 months Contrib.
Europe 844 56% 2 323 63%
Amériques 262 17% 648 18%
Asie / Pacifique  202 14% 467 13%
Moyen-Orient / Afrique 199 13% 263 7%
Chiffres d’affaires par destination 1 507 100% 3 701 100%

Annexe 1B – REPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées 2020/21 % 2021/22 %
(en millions d’euros) 3 months Contrib.    3 months Contrib.
Matériels Roulants 553 34% 3 362 52%
Services 668 40% 1 139 18%
Systèmes 265 16% 1 366 21%
Signalisation 165 10% 572 9%
Commandes reçues par destination 1 651 100% 6 439 100%
Données publiées 2020/21 % 2021/22 %
(en millions d’euros) 3 months Contrib.    3 months Contrib.
Matériels Roulants 718 48% 2 164 58%
Services 283 19% 762 21%
Systèmes 182 12% 238 6%
Signalisation 324 21% 537 15%
Chiffres d’affaires par destination 1 507 100% 3 701 100%

ANNEXE 2 – TRAJECTOIRE FINANCIERE PRESENTEE LE 6 JUILLET 2021 ET CONFIRME PAR CETTE PUBLICATION

  1. Stabilisation des projets impactant le cash-flow libre au cours de l’exercice fiscal 2021/22

L’exercice fiscal 2021/22 constituera une année de transition, axé sur la stabilisation des projets difficiles hérités de Bombardier Transport. Au cours du premier semestre de l’exercice fiscal 2021/22, le cash-flow libre devrait être entre (1,6 milliard d’euros) et (1,9 milliard d’euros), affecté par le besoin en fonds de roulement en raison d’un effet de phasage, d’une montée en cadence industrielle et des efforts de stabilisation des projets. Au second semestre de l’exercice fiscal 2021/22, le Groupe s'attend à un cash-flow libre positif découlant de l’accélération des livraisons ainsi que de la stabilisation des opérations. Au global, cela devrait résulter en un cash-flow libre significativement négatif en 2021/22.

Par la suite, le Groupe prévoit une génération annuelle de cash-flow libre positive1 vers son objectif moyen terme de plus de 80 %, découlant d’une stabilisation progressive du besoin en fonds de roulement.

  1. Trajectoire et objectifs financiers à moyen terme
  • Chiffre d’affaires : Entre 2020/21 (chiffre d'affaires proforma de 14 milliards d'euros) et 2024/25, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5 %, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 74,5 milliards d'euros garantissant environ 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les trois prochaines années. L’activité de Matériel Roulant devrait croître au-dessus du marché, l’activité de Services à un solide taux moyen à un chiffre et l’activité de Signalisation à un taux à un chiffre, dans la fourchette haute ;
  • Rentabilité : La marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8 % et 10 % à partir de 2024/25, bénéficiant des initiatives d'excellence opérationnelle, de la complète exécution des projets difficiles en carnet tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros annualisés entre 2024/25 et 2025/26 ;
  • Cash-flow libre : A partir de 2024/25, la conversion du résultat net2 en cash-flow libre devrait être supérieure à 80 %3 tirée par la stabilité à moyen terme du besoin en fonds de roulement, la stabilisation des investissements (CAPEX) à environ 2 % du chiffre d'affaires et les initiatives cash focus tout en bénéficiant de la hausse du volume et des synergies ;
  • Alstom mènera une politique rigoureuse d’allocation du capital, axée sur le maintien d’une notation « Catégorie investissement » tout en gardant la flexibilité de poursuivre des opportunités de croissance à travers des opérations de fusions-acquisitions sélectives ;
  • Alstom s'engage à livrer une rentabilité soutenue à ses actionnaires avec un taux de distribution de dividendes compris entre 25 % et 35 %4. Pour l’exercice fiscal 2020/21, concernant le dividende annoncé le 11 mai5, le conseil d’administration d’Alstom a décidé de proposer, lors de sa réunion du 4 juillet, un dividende en action ou en numéraire à l’Assemblée Générale, qui est détaillé dans l’avis pour l’Assemblée Générale.

ANNEXE 3 - DEFINITIONS D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIES PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLE

Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable

Commandes reçues

Une nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Le ratio Commandes sur chiffre d’affaires

Le ratio “Commandes sur chiffre d’affaires” est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

Résultat d’exploitation ajustéLe résultat d’exploitation ajusté est l’indicateur de performance clé pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.

A partir de septembre 2019 Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités). Cela comprend principalement les coentreprises chinoises, à savoir la joint-venture CASCO pour Alstom ainsi que, suite à l’intégration de Bombardier Transportation, Bombardier Sifang (Qingdao) Transportation Ltd., Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd. et Changchun Bombardier Railway Vehicles Company Ltd.

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires.
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Résultat net ajusté À la suite de l’acquisition de Bombardier Transport et à compter des états financiers consolidés de l’exercice fiscal 2020/21, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat net ajusté ». Celle-ci vise à réévaluer son résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Cash flow libre

Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.

L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Alstom utilise le cash-flow libre aussi bien à des fins d’analyses internes que pour sa communication externe car le Groupe estime qu’il apporte un éclairage pertinent sur le montant réel de trésorerie générée ou utilisée par l’exploitation.

Taux de distributionLe taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté des activités poursuivies attribuable aux propriétaires de la société mère, part du groupe » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.

Variation proforma

Les variations « proforma en données comparables», commandes reçues et chiffre d’affaires, correspondent à la variation en données comparables d’Alstom post acquisition de Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les exercices précédents l’acquisition.Les données financières antérieures à l’acquisition utilisées pour calculer les variations “proforma en données comparables“, chiffres d’affaires, sont issues des comptes historiques respectivement d’Alstom et de Bombardier Transport. Afin d’assurer la comparabilité des résultats, les retraitements proforma tels que présentés dans le chapitre 3 du DEU « Informations Financières Condensées Proforma Non Auditées au 31 mars 2021 » ont été appliqués. Les données relatives à la performance commerciale correspondent aux commandes reçues par Alstom et Bombardier Transport en intégrant Bombardier Transport sur les périodes comparables précédentes à l’acquisition.Ces indicateurs ne sont pas présentés sur une base organique et, par conséquent, ne sont pas retraités afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères.Le chiffre d’affaires T1 2020/21 de Bombardier Transport a été converti à un taux de change EUR/USD trimestriel moyen préétabli de 1/1,1004. Les commandes reçues du T1 2020/21 de Bombardier Transport ont été converties au taux de change EUR/USD de 1/1,1284, communiqué dans leur rapport financier du S2 2020.

1 Sujet à une volatilité de court-terme2 Résultat net ajusté3 Sujet à une volatilité de court-terme4 Du résultat net ajusté5 Distribution de dividende à 0,25€ par action, qui correspond à un taux de distribution de 31% du résultat net ajusté part du groupe

Pièce jointe

  • 2021-20-07 CP Q1 2021-22 VF2
Grafico Azioni Alstom (EU:ALO)
Storico
Da Ago 2021 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Alstom
Grafico Azioni Alstom (EU:ALO)
Storico
Da Set 2020 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Alstom