Financière de l'Odet : Résultats du premier semestre 2020

FINANCIERE DE L'ODET                                                 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Résultats du premier semestre 2020 Le 31 juillet 2020 

Bons résultats de l’ensemble des secteurs d’activité

au 1er semestre 2020 malgré la crise liée à la pandémie

Résultat opérationnel ajusté (EBITA(1)) : 943 M€, +3 %

Résultat net: 750 M€, +43%

      dont part du Groupe : 84 M€, +9%

  • Chiffre d’affaires : 11 612 millions d’euros, -1 %
  • EBITDA : 1 550 millions d’euros, +10 %
  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA (1)) 943 millions d’euros + 3 % :
·Bolloré Transport & Logistics : 303 M€ - 2 %
·Communication (Vivendi) : 735 M€ +2 %
·Stockage d’électricité et systèmes :    -67 M€, +18 %
  • Résultat net : 750 millions d’euros, en hausse de +43 %, et résultat net part du Groupe à 84 millions d’euros en progression de +9 %. Il n’intègre pas de plus-value sur la cession le 31 mars 2020 de 10 % du capital d’UMG sur la base d’une valeur d’entreprise de 30 milliards d’euros pour 100%. La cession est comptabilisée en capitaux propres pour 2,8 milliards d’euros.
  • Endettement net : 7 533 millions d’euros en diminution de -1 248 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2019 (dont Financière de l’Odet hors Vivendi : 4 476 millions d’euros en réduction de -241 millions d’euros)

Amélioration du gearing : 30 % contre 37 % à fin 2019 et maintien d’un niveau de liquidité élevé à 8,2 milliards d’euros (dont 2,8 milliards d’euros au niveau de Financière de l’Odet)

Résultats du premier semestre 2020

Le Conseil d’administration de Financière de l’Odet, réuni le 31 juillet 2020, a arrêté les comptes du premier semestre 2020.

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2020 s’élève à 11 612 millions d’euros en repli de -4 % à périmètre et taux de change constants (-1 % en données publiées) avec :

  • Transport et Logistique en retrait de -2 % : 
    • Bolloré Logistics : +6 %, bénéficiant de la forte progression dans l’aérien qui absorbe largement le léger recul du maritime ;
    • Bolloré Africa Logistics : -13 % compte tenu de la contraction des activités de logistique et de l’impact de la fin de la concession du terminal de Douala (DIT) au Cameroun ; 
  • Logistique pétrolière : -19 %, principalement en raison de la chute des cours des produits pétroliers ; 
  • Communication : -2 %, malgré la croissance d’UMG (+4 %) qui ne compense pas complètement le recul des autres activités ; 
  • Stockage d’électricité et systèmes : -8 %, notamment en raison de la baisse des activités industrielles de la Bretagne et d’IER affectées par le confinement. 

En données publiées, le chiffre d’affaires est en repli de -1 %, compte tenu de 263 millions d’euros de variations de périmètre (intégration d’Editis et de M7 chez Vivendi et sortie de Bolloré Ports France et Wifirst) et de 37 millions d’euros d’effets de change (correspondant principalement à la hausse du dollar).Le résultat opérationnel ajusté (EBITA (2)) s’établit à 943 millions d’euros, en hausse de 3 % (-1 %) à périmètre et taux de change constants) :

  • Transport et logistique : -6 %, compte tenu de la fin de la concession du terminal de Douala (DIT) au Cameroun et le recul de la logistique en Afrique, partiellement compensés par la bonne marche des activités de commission de transport, principalement dans l’aérien, et des terminaux portuaires ; 
  • Logistique pétrolière : +43 % bénéficiant de la progression des résultats des activités de distribution et de stockage ; 
  • Communication (Vivendi) : +2 %, grâce aux bonnes performances d’UMG et de Groupe Canal+ ; 
  • Stockage d’Electricité et Systèmes : amélioration de +14 millions d’euros, en lien avec l’effet des dépréciations exceptionnelles décidées en 2019 dans le cadre du redéploiement stratégique dans les batteries, les bus et le stationnaire.

Le résultat financier s’établit à 444 millions d’euros contre 39 millions d’euros au premier semestre 2019. Il intègre principalement +449 millions d’euros de réévaluations des titres Spotify et Tencent Music (contre + 155 millions d’euros au premier semestre 2019).

La part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles ressort à -91 millions d’euros contre -10 millions d’euros au premier semestre 2019, Il comprend :

  • Un impact de -160 millions d’euros sur Mediobanca, correspondant à la baisse du cours de bourse, compensé au niveau du résultat financier par un résultat de +109 millions d’euros correspondant aux couvertures mise en place sur les titres ;
  • +64 millions d’euros de Telecom Italia intégrant l’effet de la cession partielle d’Inwit.

Après prise en compte de -353 millions d’euros d’impôts (contre -235 millions d’euros au premier semestre 2019), le résultat net consolidé s’établit à 750 millions d’euros, contre 526 millions d’euros au premier semestre 2019. Le résultat net part du Groupe ressort à 84 millions d’euros contre 77 millions d’euros au premier semestre 2019.

L’endettement net s’élève à 7 533 millions d’euros contre 8 781 millions d’euros au 31 décembre 2019, en diminution de -1 248 millions d’euros dont -241 millions d’euros sur Bolloré hors Vivendi.

Les capitaux propres ressortent à 25 138 millions d’euros (24 021 millions d’euros au 31 décembre 2019), en amélioration de 1 116 millions d’euros en lien avec la cession de 10 % du capital d’UMG à Tencent (+2,8 milliards d’euros avant frais et impôts) et malgré l’impact négatif de la baisse des cours sur les titres (-1,0 milliard d’euros) et les rachats des titres du Groupe (Vivendi et Blue Solutions). Le ratio d’endettement net sur fonds propres (gearing) ressort à 30 % contre 37 % à fin 2019.

Au 30 juin 2020, les liquidités du Groupe, lignes confirmées non tirées et placements liquides, représentent un montant de 2,8 milliards d’euros (3) au niveau de Bolloré et 8,2 milliards d’euros en incluant Vivendi.

Structure du Groupe  
  • Cession de 10 % d’UMG à un consortium mené par Tencent 
    • Finalisation le 31 mars 2020 de la cession de 10 % du capital d’UMG à un consortium mené par Tencent, sur la base d'une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100 % du capital d’UMG ;
    • Le consortium mené par Tencent a l’option d'acquérir, sur la même base de valorisation, jusqu’à 10 % supplémentaires du capital d'UMG jusqu'au 15 janvier 2021. 
  • Poursuite des rachats d’actions Vivendi 
    • Entre le 1er janvier et le 6 mars 2020, Vivendi a racheté sur le marché 23 millions d'actions, pour un montant de 559 millions d'euros portant le total des actions acquises dans le cadre du programme autorisé par l’Assemblée générale du 15 avril 2019 à 131 millions d'actions soit 10 % du capital (à la date de mise en œuvre du programme) ;
    • Depuis l’Assemblée générale du 20 avril 2020, Vivendi a racheté 8,25 millions d’actions supplémentaires pour un montant de 160 millions d’euros. 
  • Prise de participation dans Lagardère 
    • Au 10 juillet, Vivendi détient 21 % du capital et 16 % des voix dans Lagardère SCA. 
  • Offre publique d’achat sur Blue Solutions par Bolloré 
    • Finalisation de l’Offre publique sur Blue Solutions au prix de 17 euros par action, qui s’est déroulée du 29 mai au 8 juillet 2020 ;
    • Retrait obligatoire intervenu le 15 juillet 2020 : Bolloré détient désormais 100 % du capital de Blue Solutions ;
    • La valeur des titres acquis représente un montant de 110 millions d’euros.
      Crise sanitaire   Bien que les impacts soient plus sensibles pour certains pays ou métiers, le Groupe a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités de Transport et Logistique ont bénéficié de taux de fret exceptionnels qui compensent en partie le ralentissement des flux habituels. Les activités de communication ont montré une bonne résistance grâce à la musique et la télévision payante.   Le Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile à ce jour de déterminer comment elle impactera ses résultats annuels. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d’être affectés plus durablement que les autres. Le Groupe reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.   Une revue de la valeur des actifs à durée de vie indéfinie a été effectuée. Au regard de la performance réalisée au cours du premier semestre par les différentes UGT, le Groupe n'a pas identifié d'indice de perte de valeur nécessitant la mise en œuvre des tests de perte de valeur complets. Cette analyse a été complétée par la réalisation de tests de sensibilité menés pour apprécier leur capacité de résistance.         ********                     Chiffres clés consolidés de Financière de l’Odet  
 
(en millions d’euros) 1er semestre 2020 1er semestre 2019 Variation
Chiffre d'affaires 11 612 11 780 (1%)
EBITDA(1) 1 550 1 410 10%
Amortissements et provisions (607) (492) (23%)
Résultat opérationnel ajusté (EBITA (1)) 943 918 3%
Amortissements issus des PPA (1) (194) (186) (4%)
Résultat opérationnel 749 731 2%
  dont MEE opérationnelles 4 6 (31%)
Résultat financier 444 39 na
Part dans le résultat net des sociétés      
mises en équivalence non-opérationnelles (91) (10) na
Impôts (353) (235) (50%)
Résultat net 750 526 43%
Résultat net part du Groupe 84 77 9%
Minoritaires 666 449 48%
       
  30 juin 2020 31 décembre 2019 Variation (M€)
Capitaux propres 25 138 24 021 1 116
  dont part du groupe 3 697 3 814  
Endettement net 7 533 8 781 (1 248)
Gearing (2) 30% 37%  
  1. Voir Glossaire
  2. Gearing : ratio d’endettement net / fonds propres
Évolution du chiffre d’affaires par activité au 1er semestre  
(en millions d’euros) 1er semestre 1er semestre 1er semestre Croissance Croissance
  2020 2019 (1) 2019 publiée organique
Transport et Logistique 2 856 2 916 2 974 (4%) (2%)
Logistique Pétrolière 1 046 1 286 1 278 (18%) (19%)
Communication 7 574 7 728 7 351 3% (2%)
Stockage d'Electricité et Systèmes 122 133 160 (23%) (8%)
Autres (Actifs Agricoles, Holdings) 13 17 17 (22%) (22%)
Total 11 612 12 080 11 780 (1%) (4%)

(1)    à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Évolution du chiffre d’affaires par trimestre  
(en millions d’euros) 1er trimestre 2ème trimestre
  2020 2019 (1) 2019 2020 2019 (1) 2019
Transport et Logistique 1 394 1 468 1 483 1 462  1 448 1 491
Logistique Pétrolière 631 669 665 415 617 613
Communication 3 868 3 706 3 458 3 706 4 022 3 893
Stockage d'Electricité et Systèmes 65 63 75 58 71 85
Autres (Actifs Agricoles, Holdings) 8 8 8 6 9 8
Total 5 966 5 914 5 690 5 646 6 166 6 090

  (1)    à périmètre et change constants

Les valeurs présentées sont exprimées en millions d’euros et arrondies à la décimale la plus proche. Par conséquent, la somme des montants arrondis peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Résultat opérationnel ajusté par activité (EBITA)  
(en millions d’euros) 1er semestre 2020 1er semestre  2019 Variation publiée Croissance Organique  
Bolloré Transport & Logistics 303 309 (2%) (1%)  
  Transport et Logistique (1) 268 284 (6%) (5%)  
  Logistique Pétrolière 35 25 43% 42%  
Communication 735 718 2% (4%)  
Stockage d'Electricité et Systèmes (67) (81) 18% 22%  
Autres (Actifs Agricoles, Holdings) (1) (28) (28) (1%) (1%)  
EBITA Groupe Bolloré 943 918 3% (1%)  

            (1)    Avant redevances de marque Bolloré             

Les procédures d’examen limité sur les comptes consolidés semestriel 2020 ont été effectuées et le rapport de certification sera émis après vérification du rapport semestriel d’activité.

***** ****

 

Comparabilité des comptes

  • Évolution du périmètre de consolidation
    • Editis est consolidé par Vivendi depuis le 1er février 2019
    • M7 est consolidé par le Groupe Canal+ depuis le 12 septembre 2019
    • Cession de Bolloré Ports France et Wifirst au 2ème semestre 2019 
  • Evolution des principales devises 

                    

  S1 2020   S1 2019 Variation
USD 1,10 1,13 3%
GBP 0,87 0,87 (0%)
PLN 4,41 4,29 (3%)
JPY 119,21 124,29 4%
CNY 7,75 7,67 (1%)
ZAR 18,33 16,04 (14%)

 

 

Glossaire

  • Croissance organique : à taux de change et périmètre constants.
  • Résultat opérationnel ajusté (EBITA) : correspond au résultat opérationnel avant les amortissements des actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises – PPA (purchase price allocation), les dépréciations des écarts d’acquisition et autres actifs incorporels liés aux regroupements d’entreprises.
  • EBITDA : résultat opérationnel avant amortissements et dépréciations.
  • Endettement financier net / Position nette de trésorerie : somme des emprunts au coût amorti, minorés de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, actifs financiers de gestion de trésorerie ainsi que des instruments financiers dérivés nets (actifs ou passifs) ayant pour sous-jacent un élément de l’endettement financier net, ainsi que des dépôts en numéraire adossés à des emprunts.

Les mesures à caractère non strictement comptable définies ci-dessus doivent être considérées comme une information complémentaire qui ne peut se substituer à toute mesure des performances opérationnelles et financières à caractère strictement comptable et Financière de l’Odet considère qu’ils sont des indicateurs pertinents des performances opérationnelles et financières du Groupe. De plus, il convient de souligner que d’autres sociétés peuvent définir et calculer ces indicateurs de manière différente. Il se peut donc que les indicateurs utilisés par Financière de l’Odet ne puissent être directement comparés à ceux d’autres sociétés.

Les pourcentages d’évolution indiqués dans ce document sont calculés par rapport à la même période de l’exercice précédent, sauf mention particulière. En raison des arrondis, dans cette présentation, la somme de certaines données peut ne pas correspondre exactement au total calculé et le pourcentage peut ne pas correspondre à la variation calculée.

1 Voir glossaire

2 Voir glossaire

3 hors Vivendi

Pièce jointe

  • 2020-07-31-Odet -CP-résultats S1 2020 FR
Grafico Azioni Financiere De L`Odet (EU:ODET)
Storico
Da Ott 2020 a Nov 2020 Clicca qui per i Grafici di Financiere De L`Odet
Grafico Azioni Financiere De L`Odet (EU:ODET)
Storico
Da Nov 2019 a Nov 2020 Clicca qui per i Grafici di Financiere De L`Odet