HOPSCOTCH GROUPE : Résultats annuels 2020

Communiqué de presse Paris, le 1er  avril 2021Rubrique Résultats annuels

HOPSCOTCH GROUPEGestion de la crise COVID achevée

HOPSCOTCH (Euronext FR0000065278), Groupe de conseil en communication, acteur majeur du digital et web social, des relations publics et de l’événement, présente aujourd’hui ses résultats annuels consolidés au 31 décembre 2020.

En milliers d’euros 2020 2019
Chiffre d’affaires 121 941 197 920
Marge brute (1) 55 169 70 314
Résultat opérationnel courant -2 306 3 408
Résultat Net Part du Groupe -8 686 1 562
Capacité d’autofinancement (2) -1 558 4 907
  1. La marge brute est déterminée par le chiffre d’affaires diminué des achats externes opérationnels.
  2. Assimilée à EBITDA / après neutralisation de l’effet IFRS 16

Impact de la crise COVID

Le chiffre d’affaires consolidé en 2020 a diminué de 38,4% à 121,9 millions d’euros, et la marge brute de 21,5% pour atteindre 55,2 millions d’euros. Bien que très défavorable, la moindre baisse de la marge brute par rapport au chiffre d’affaires provient d’un effet de mix anormal, dû au contexte sanitaire qui pénalise très fortement les activités événementielles, mais beaucoup moins les autres branches.

Pour comprendre les évolutions très atypiques de l’exercice 2020, il faut :Raisonner en proforma : Sopexa n’a été consolidée que sur 6 mois en 2019, et comporte une très forte saisonnalité structurelle entre le premier et le second semestre ;Considérer trois branches d’activité distinctes : le conseil en PR & digital, l’événement & la production, et Sopexa & l’international ;Comprendre et distinguer les économies réalisées : mesures de soutien, mesures structurelles, et le cas échéant leurs coûts dans les comptes.Enfin, la comparaison 2019 et 2020 est peu pertinente dans ce contexte, aussi nous préférons évoquer l’état du groupe à l’issue de cet exercice, et ce qui y a été entrepris de façon exceptionnelle.

En proforma le recul de la marge brute est de 23,5 millions d’euros, soit – 29,9%.Pour expliquer l’évolution, il faut considérer trois secteurs d’activité distincts :

Le conseil en PR et digital a très bien résisté malgré la crise avec notamment une reprise dans le digital qui connait une meilleure année en 2020. La marge brute de ce secteur recule de seulement 0,9 M€.  Recul essentiellement dû au reclassement d’activités abandonnées ou cédées.

L’événementiel a connu un arrêt brutal sous sa forme conventionnelle par interdiction réglementaire dès le mois de mars, qui malheureusement s’est prolongée au-delà de toute attente. La marge brute recule de 20 millions d’euros (- 59% du périmètre évènement) et explique à elle seule la quasi-totalité de la baisse globale. L’effet visible est une réduction du chiffre d’affaires bien plus forte que celle de la marge brute du fait du déséquilibre du mix habituel entre les métiers du groupe.Le métier a évolué progressivement en inventant de nouveaux formats : digitaux, hybrides, en petits groupes dispersés,… et répondant toujours au vrai besoin exprimé par le client. Aussi le second semestre a mesuré une atténuation du recul pour cette branche, avec une marge brute plus élevée de 2 M€ par rapport au premier semestre.

Sopexa a été touchée différemment : implantée partout dans le monde, la société a pu observer la progression de la pandémie, ses effets, et leur irrégularité en fonction des régions. De fait elle s’est adaptée rapidement, d’autant qu’elle était déjà en cours de redressement. Ainsi Sopexa, tout en constatant un recul de 2,6 millions d’euros de sa marge brute (- 11%), affiche cette année une exploitation positive, et un développement de sa trésorerie, contre des pertes importantes sur les 12 mois de l’exercice 2019 (nous rappelons que Sopexa avait été consolidée seulement au second semestre 2019 avec un effet de saisonnalité favorable) .

Face à cette situation, le groupe a très réactivement mis en place toutes les mesures possibles pour combler au mieux ce recul d’activité.Tout d’abord un travail sur la masse salariale au travers du gel des salaires et de la réduction naturelle des rémunérations variables (-2 millions d’euros), du bénéfice des mesures de soutien (activité partielle : -6,5 millions d’euros, exemptions de charges : -1,3 million d’euros,…). En Amérique du Nord, Sopexa a bénéficié de soutiens sous forme de subventions pour un montant proche de 0,7 million d’euros.

Le groupe a engagé un PSE conduisant au départ de 93 personnes au début de l’exercice 2021. Les coûts correspondants ont été constatés au second semestre 2020 (5,3 millions d’euros), mais les économies découlant de la réorganisation ne seront ressenties qu’en 2021.

D’autres mesures structurelles significatives ont été prises comme l’accueil de Sopexa et de heaven au sein du siège rue Notre-Dame des Victoires, ainsi que la mise en sous-location d’une partie des locaux en 2021. Ces actions ont généré des coûts sur 2020 (1 million d’euros environ), mais les économies ne seront visibles qu’en 2021. Aussi est-il pertinent de comparer 2021 tirant le plein bénéfice des mesures avec 2019 proforma prise en référence : les coûts de structure diminueraient de 5,5 millions d’euros environ entre ces deux exercices.

En résumé, le groupe enregistre un recul de 23,5 millions d’euros de marge brute en proforma, constate une amélioration des performances opérationnelles dans les PR et le digital, et chez Sopexa, des baisses de charges de 22,7 millions d’euros proforma. Le ROC consolidé affiche ainsi une perte limitée à -2,3 millions d’euros, à comparer à un ROC proforma 2019 de -1,5 millions d’euros (comprenant des pertes de Sopexa  de -3,5 millions d’euros sur 12 mois en 2019). Le ROP 2020 est dégradé principalement par la provision constatée au titre du PSE pour un montant de 5,3 millions d’euros, qui porte la perte à -7,7 millions d’euros.Le résultat financier est principalement impacté par une différence de change latente négative cette année, par la neutralisation des titres d’une filiale liquidée au Brésil, ainsi que par la constation des pertes de AMC (Mondial de l’Automobile) détenue à 50%. L’ensemble pèse pour un total de 1,7 million d’euros sur le résultat. Les charges financières liées aux emprunts restent stables par ailleurs.La charge d’impôt est rendue positive par l’activation d’une partie des déficits fiscaux constatés sur le groupe, pour un produit net de 1,5 million d’euros.Après constatation des pertes des activités abandonnées de 0,4 million d’euros, la perte de l’exercice s’élève finalement à -8,7 millions d’euros.

Structure financière préservée

Le groupe a bénéficié d’un PGE de 15 millions d’euros, et sa trésorerie, de 38,2 millions d’euros à la clôture,  a été maintenue par plusieurs éléments favorables autres : un BFR en évolution positive de +4,4 millions d’euros, une capacité d’auto financement modérément dégradée (charges provisionnées du PSE non encore engagées et contribution positive de Sopexa) à -1,6 M€, un décalage de charges grâce aux soutiens à l’économie, et de remboursements des emprunts (ces derniers ont été rattrapés début 2021 sans dégradation de la trésorie actuelle).

Le groupe ne prévoit pas de distribuer de dividendes cette année.

Pespectives 2021

Il n’est pas possible de prévoir ce que sera l’exercice puisque la France et l’Europe affrontent précisément une 3ème vague. Toutefois, dans le pire des scénarios, le profil d’activité devrait être similaire, avec le plein bénéfice des économies engagées, et sans les coûts associés qui ont été engagés en 2020.

Ainsi stabilisé, le groupe, ayant gardé sa capacité de production, pourra profiter pleinement des premiers signes de redémarrage des activités événementielles, qui pourrait être très rapide dès lors qu’il sera possible de se réunir à nouveau.

HOPSCOTCH Groupe publiera son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021, le 4 mai 2021, après la fermeture des marchés.________

Contact actionnaires

Pierre-Franck MOLEY - Directeur Général - Tél. 01 41 34 20 56 - pfmoley@hopscotchgroupe.com  

Contact presse

Jodie KNOEPFLER CONSCIENCE – Assistante du Directoire – Tél. 01 41 34 20 51 – jodiekc@hopscotchgroupe.com   ________

A propos de HOPSCOTCH Groupe

HOPSCOTCH est un groupe de communication international créé en France, dirigé par ses fondateurs et ses manageurs, tous guidés par une vision d’entrepreneurs portées par la complémentarité des expertises. Le credo d’HOPSCOTCH ? Les ‘Global PR’ qui s’articulent autour d’un mix inédit entre digital, événementiel, relations publics et marketing services.

HOPSCOTCH réunit, au sein de son Hub parisien, à Lyon et à l’international plus de 800 collaborateurs experts dans tous les métiers de la communication : influence, événement, activation, digitalisation, communication interne, affaires publiques…

Convaincu que la valeur d’une entreprise ou organisation réside dans le soin apporté à son capital relationnel, HOPSCOTCH structure ses expertises autour de sa marque propre ‘Hopscotch’ (Event / Influence / Décideurs / Travel / Congrès / Luxe ), et d’agences spécialisées : Sopexa, heaven, Sagarmatha, Human to Human, Le Public Système PR, Le Public Système Cinéma, …

HOPSCOTCH est présent à l’international avec le réseau Sopexa (25 agences avec une capacité d’interventions dans plus de 60 pays), ses hubs continentaux multiculturels à Dublin et Casablanca, et ses bureaux HOPSCOTCH Triptikum (Beyrouth et Doha).

Pour nous suivre : www.hopscotchgroupe.com et sur Twitter/Instagram @HOPSCOTCHgroupe

Pièce jointe

  • CP HOPSCOTCH Groupe_Résultats annuels 2020
Grafico Azioni Public Systeme Hopscotch (EU:HOP)
Storico
Da Ago 2021 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Public Systeme Hopscotch
Grafico Azioni Public Systeme Hopscotch (EU:HOP)
Storico
Da Set 2020 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Public Systeme Hopscotch