Klépierre: RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2021

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

RÉSULTATSDU PREMIER SEMESTRE 2021

Paris, le 27 juillet 2021

Klépierre, leader européen des centres commerciaux, annonce aujourd’hui ses résultats pour le premier semestre 2021(1), dont les principaux faits marquants sont les suivants :

  • Cash-flow net courant du premier semestre 2021 (part totale) : 248 M€, soit 0,72 € par action ;
  • Taux de collecte de 70 % au premier semestre au 21 juillet 2021, avec 5 mois de mesures de restriction fortes (dont 2,5 mois de fermeture totale des magasins) ;
  • Fort redémarrage du chiffre d’affaires des commerçants depuis la réouverture, avec un mois de juin atteignant 96 %(2) du niveau de 2019, en hausse de 15 % comparé à juin 2020 ;
  • Activité commerciale soutenue avec près de 800 baux signés et une réversion positive ;
  • Ratio d’endettement (LTV) stable par rapport au 31 décembre 2020 à 41,1 % pro forma (3) ;
  • 472 M€ de cessions depuis le 1er janvier (dont la vente de 5 actifs en Norvège le 8 juillet, pour un montant total de 435 M€) ;
  • Actif net réévalué EPRA NTA (« Net Tangible assets value ») de 29,70 €(4) par action ;
  • Objectif 2021 confirmé : cash-flow net courant attendu à 1,80 €(5) par action, à supposer qu’il n’y aura ni fermetures supplémentaires ni restrictions fortes.

DONNÉES FINANCIÈRES CLÉS

  S1 2021 S1 2020
En millions d’euros, part totale    
Chiffre d’affaires total 475,4 616,0
Revenus locatifs nets, centres commerciaux 315,9 503,1
Valeur du portefeuille (droits inclus) 21 471 22 840
Dette nette 9 146 9 129
Ratio d’endettement (LTV) 42,6 % 40,0 %
Dette nette / EBE 12,6 x 8,4 x
En euros, part du groupe    
EPRA NTA par action (4) 29,7 34,9
Cash-flow net courant par action   0,72 1,37

PERFORMANCE OPÉRATIONNELLE

Contexte opérationnel

Fin 2020 et début 2021, l’Europe a été confrontée à la troisième vague de la pandémie, qui a conduit les autorités à rétablir des mesures de restrictions. De ce fait, Klépierre a subi l’équivalent de 2,5 mois de fermeture de l’ensemble de son portefeuille, une durée supérieure à l’an dernier où les centres avaient été fermés 1,6 mois en moyenne au premier semestre 2020. Les restrictions adoptées par les pouvoirs publics reflètent différents niveaux de confinement :

  • des mesures de confinement total, en France, au Danemark, aux Pays-Bas, en Allemagne, en République tchèque et au Portugal : tous les commerces, autres que ceux de première nécessité, les restaurants ainsi que les lieux de divertissement ont été contraints de fermer dès janvier pour certains et parfois jusqu’à la fin mai ;
  • des mesures de confinement partiel / restrictions limitées, en Italie, les centres commerciaux ont été fermés le week-end, les jours fériés et la veille des jours fériés jusqu’à la mi-mai et l’ensemble du pays a connu un confinement strict à Pâques. En Norvège, des mesures régionales ont été mises en œuvre, notamment la fermeture des centres commerciaux de la région d’Oslo. Enfin, en Espagne, les centres sont restés globalement ouverts sur la période (sauf à Barcelone au premier trimestre), alors qu’en Suède le gouvernement a recommandé d’éviter les équipements commerciaux sans ordonner la fermeture des magasins.

Du mois d’avril à la fin du mois de mai, les restrictions ont été progressivement levées et 100 % des magasins (en loyers) ont été autorisés à ouvrir. Cependant, dans plusieurs pays, certaines activités (essentiellement les cinémas, les salles de sport et les restaurants) sont restées soumises à restrictions, comme des jauges et des couvre-feux.Avec la recrudescence des infections liées au variant Delta, de nouvelles mesures ont commencé à apparaître au début du second semestre. C’est le cas de la loi votée en France le 25 juillet 2021 permettant aux préfets d’imposer un certificat de vaccination ou un test Covid négatif aux visiteurs et salariés pour entrer dans les grands centres commerciaux. Ces restrictions pourraient être mises en place dans les régions où la situation sanitaire se détériore et à la condition que cette mesure ne réduise pas l’accès aux infrastructures de transport et aux magasins vendant des biens de première nécessité.

Chiffre d’affaires des commerçants

Depuis la réouverture, le chiffre d’affaires des commerçants(2) a rebondi plus fortement que l’année dernière et a progressé de 15 % en juin par rapport à 2020 à périmètre constant (96 % du niveau de juin 2019). La solide reprise de l’activité est notamment portée par un taux de transformation élevé et un panier moyen plus important.Par zone géographique, la France (où le chiffre d’affaires des commerçants en juin a augmenté de 15 % par rapport à 2020) a bénéficié d’une forte reprise : elle est aujourd’hui à 99 % du niveau de juin 2019. De la même manière, les commerçants italiens ont connu un redémarrage solide avec des ventes en hausse de 23 % par rapport à juin 2020 et qui ont atteint 94 % du niveau d’avant Covid (juin 2019). L’activité a aussi nettement rebondi en Scandinavie où les performances du mois de juin étaient comparables à celles de 2020 et 2019, et même bien supérieures en Norvège où les ventes étaient en hausse de 9 % en juin 2021 par rapport à juin 2019.En revanche, la reprise a généralement été plus lente pour les centres dépendant du tourisme ou situés sur des nœuds de transport et / ou de grands quartiers d’affaires.

Recouvrement des loyers

Au cours du premier semestre 2021, le Groupe a facturé des loyers et des charges pour un montant total de 673,1 M€.Au 21 juillet 2021, le taux d’encaissement des loyers et charges s’élève à 70 %. Bien que le Groupe considère que, durant les périodes de fermeture, les loyers sont dus, il s’est engagé dans des négociations au cas par cas avec ses locataires, en vue de leur accorder des abandons de loyers en échange de contreparties (extension de bail ou ouverture de magasins). Par ailleurs, des provisions sur créances ont également été constituées au titre des loyers portant sur des périodes d’ouverture mais très perturbées par les mesures restrictives. Au 30 juin 2021, 176 M€ ont été comptabilisés en abattements à consentir (112 M€) ou en provisions pour créances douteuses (64 M€), correspondant à un taux de collecte cible d’au moins 74 % pour le 1er semestre 2021.

En France, le gouvernement a annoncé un programme de soutien spécifique pour aider les commerçants à payer leurs loyers et charges de la période du troisième confinement (février à mai 2021). À ce jour, aucun décret n’a été publié et les discussions avec la Commission européenne sont toujours en cours. Si le plan est mis en œuvre, il pourrait améliorer la collecte des loyers et les premières subventions devraient être accordées aux commerçants au quatrième trimestre 2021.

Concernant la collecte des loyers relatifs à l’exercice 2020, 72 M€ supplémentaires ont été encaissés. En conséquence, au 30 juin 2021, le taux de recouvrement pour 2020 s’élevait à 85 %, soit 100 points de base au-dessus de l’objectif (84 %). De ce fait, nous avons comptabilisé des reprises de provisions pour un montant de 9 M€.

Activité locative

Bien que les centres commerciaux de Klépierre aient été touchés par des mesures de fermeture et de restriction d’exploitation à travers l’Europe, l’activité locative a enregistré une forte progression avec 776 baux signés sur les six premiers mois de 2021 (avec une réversion positive de 0,1 %), tout en s’améliorant mois par mois. En volume, ce chiffre est comparable à celui de la même période en 2019 et se situe à 70 %, au-dessus de celui de 2020.Privilégiant une vision à long terme, le Groupe a tiré parti de sa plate-forme européenne de centres commerciaux et de ses relations étroites avec la plupart des grandes enseignes pour accroître sa part de marché dans chaque zone de chalandise et optimiser le taux d’occupation (qui s’élève actuellement à 94,2 %).Sur la période, Klépierre a continué de consolider son partenariat de longue date avec ses grands comptes, comme en témoignent les nombreux baux signés notamment avec Inditex, Calzedonia Group, Yves Rocher, Rituals, Sephora et Lego. En parallèle, les enseignes en développement ont décidé de poursuivre leurs ouvertures en Europe au sein des centres commerciaux de Klépierre, parmi lesquelles Samsung, LG et Hubside et les chaînes de magasins Normal et Action.Le Groupe continue de capitaliser sur le développement des enseignes de sport. Dans les prochains mois, dix nouvelles boutiques dont Snipes, Asics, FootKorner, Hummel et Intersport rejoindront des centres Klépierre. Ces ouvertures renforceront la dynamique de ce segment observée au cours de ces derniers années (chiffre d’affaires en hausse de 9 % à périmètre constant depuis 2019). Enfin, dans le cadre du déploiement de son concept Destination Food®, le Groupe a élargi l’offre de restauration, notamment en signant avec des enseignes internationales comme Starbucks, KFC, T.G.I. Friday’s, Dunkin’ Donuts et Poke House, ainsi qu’avec des marques locales dynamiques.

CASH-FLOW NET COURANT

Au cours de ce premier semestre 2021, le cash-flow net courant a atteint 248 M€ (part totale), soit 0,72 € par action. Comparé au premier semestre 2019(6), la baisse de 0,63 € est attribuable aux impacts négatifs des abattements et provisions pour créances douteuses (0,61 €), à la perte de revenus variables liée à la fermeture des centres commerciaux et à une contraction du niveau d’occupation (0,15 €) ; une baisse partiellement compensée par la réduction des coûts (0,03 € ; frais généraux et frais de personnel) et d’autres éléments(7) (0,10 € ; principalement liés à des économies d’impôt en Italie et à la baisse du coût de la dette).

VALEUR DU PATRIMOINE ET ACTIF NET RÉÉVALUÉ EPRA NTA

En part totale et droits de mutation inclus, la valeur du portefeuille s’établit à 21 471 M€ au 30 juin 2021, en baisse de 1,8 % à périmètre courant et à périmètre constant sur six mois. Cette baisse est attribuable à un effet de marché (- 1,1 %) et à un effet cash-flow (- 0,7 %).L’actif net réévalué EPRA NTA (« Net Tangible Assets ») atteint 29,70 € par action au 30 juin 2021, contre 31,40 € six mois auparavant(4). Cette diminution reflète la génération de cash-flow net courant du semestre (0,72 € par action), plus que compensée par la diminution de la valeur du portefeuille à périmètre constant (1,11 € par action) et par la distribution en numéraire (1,00 € par action). Les effets de change et d’autres éléments ont eu un impact négatif de 0,31 € par action.

ENDETTEMENT ET FINANCEMENT

Au 30 juin 2021, l’endettement net consolidé atteint 9 146 M€, contre 9 054 M€ six mois auparavant. Ce montant n’inclut pas les 435 M€ de cessions en Norvège finalisées début juillet (se référer à la section « Cessions » ci-dessous).Au 30 juin 2021, le ratio d’endettement (LTV) atteint 42,6 % (contre 41,4 % au 31 décembre 2020) et 41,1 % en tenant compte des récentes cessions en Norvège et en supposant que la distribution en numéraire relative à l’exercice 2020 aurait été réalisée en deux paiements semestriels.La position de liquidité(8) de Klépierre est forte à 2,2 Md€ (dont 1,8 Md€ de lignes de crédit confirmées) et couvre l’ensemble des besoins de refinancement jusqu’en mai 2024.

DÉVELOPPEMENTS ET CESSIONS

Investissements

Au cours du premier semestre 2021, Klépierre a continué de préserver ses liquidités. Le total des dépenses d’investissement s’est ainsi limité à 56,9 M€.La construction de l’extension de 16 700 m2 à Gran Reno (Bologne), qui a débuté en avril 2019, devrait être livrée au deuxième trimestre 2022. Le taux de pré-commercialisation s’élève à 81 % (loyers estimés déjà signés ou en cours de négociations avancées) avec des marques de premier plan telles que Zara, Primark, New Balance et Tommy Hilfiger.

Cessions

Depuis le 1er janvier 2021, le Groupe a cédé des actifs pour un montant total de 471,6 M€(9) avec un rendement moyen de 5,6 %(10). Ce montant inclut notamment la cession de cinq actifs norvégiens non stratégiques réalisée le 8 juillet 2021.

ACT FOR GOOD®

Au cours du premier semestre 2021, la politique de développement durable de Klépierre a, de nouveau, été récompensée et le Groupe a conservé son statut de leader au sein de l’industrie :

  • Le Building Research Establishment (BRE) a remis à Klépierre le BREEAM Award 2021 dans la catégorie « Responsible Investment Large Portfolio » ;
  • L’agence MSCI a relevé sa note extra financière de AA à AAA (meilleure note possible) et reconnaît le Groupe comme un leader mondial en matière de RSE, soulignant son ambition de rendre ses centres commerciaux plus performants encore sur le plan environnemental ; et
  • Euronext a intégré Klépierre dans l’indice CAC 40 ESG dès son lancement en mars 2021.

Ces récompenses sont le fruit de la démarche Act for Good® et de l’excellence opérationnelle du Groupe en matière environnementale, sociétale et sociale.La pandémie de Covid-19 a mis en évidence de nouvelles manières d’aider les communautés locales. Ainsi, le Groupe s’est engagé dans la lutte contre la Covid-19 et a mis en place des centres de dépistage puis de vaccination, en collaboration avec des partenaires locaux, en France, en Italie, en République tchèque et en Allemagne. Le Groupe s’est notamment appuyé sur son partenariat de longue date avec la Croix-Rouge italienne à Porta di Roma pour mettre en place un centre de vaccination de 1 000 m² pouvant accueillir 3 500 personnes par jour.Enfin, le nombre de centres Klépierre (en valeur) qui ont accueilli des initiatives promouvant l’emploi local s’élève à 95 %(11).

PERSPECTIVES

Lors de la réouverture des centres commerciaux, leur fréquentation et le chiffre d’affaires des commerçants ont fortement rebondi. Depuis, le variant Delta du coronavirus s’est rapidement propagé en Europe, ce qui a conduit certains pays européens à prendre de nouvelles mesures de restriction, et pourrait en entraîner de supplémentaires dans d’autres pays. À ce stade, il n’est pas possible de mesurer l’impact potentiel de ces mesures sur l’activité des centres commerciaux au second semestre.Faisant l’hypothèse qu’il n’y aura ni fermetures ni restrictions fortes au second semestre 2021, le Groupe maintient son objectif de cash-flow net courant à 1,80 € par action(5) pour 2021 et tiendra le marché informé, dès que nécessaire.

ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES DES COMMERÇANTS(a) EN JUIN 2021 PAR RAPPORT À JUIN 2020 ET JUIN 2019

Pays/zone  Variation du chiffre d’affaires des commerçants En pourcentage du chiffre d’affaires total des commerçants 
juin 2021 vs. juin 2020 juin 2021 vs. juin 2019
France + 15 % – 1 % 36 %
Italie + 23 % – 6 % 24 %
Scandinavie + 1 % + 1 % 19 %
Ibérie + 20 % - 17 % 9 %
Europe centrale et autres + 21 % 0 % 6 %
Pays-Bas + 23 % – 7 % 3 %
Allemagne + 2 % – 9 % 3 %
TOTAL + 15 % – 4 % 100 %
Secteurs  Variation du chiffre d’affaires des commerçants En pourcentage du chiffre d’affaires total des commerçants 
juin 2021 vs. juin 2020 juin 2021 vs. juin 2019
Mode + 26 % – 4 % 41 %
Culture, cadeaux et loisirs + 7 % + 3 % 18 %
Santé et beauté + 8 % – 2 % 14 %
Alimentation et restauration + 16 % – 13 % 9 %
Équipement de la maison – 2 % + 1 % 11 %
Autres + 13 % – 12 % 7 %
TOTAL + 15 % – 4 % 100 %

(a) La variation à périmètre constant s’entend sur une base comparable de magasins, hors jours de fermeture.

TAUX DE COLLECTE DES LOYERS ET CHARGES RELATIFS AU PREMIER SEMESTRE 2021

Pays/zone  Facturé(en M€)  Taux de collecte actuel(a) 
France 254,1 58 %
Italie 105,9 60 %
Scandinavie 111,1 94 %
Ibérie 75,1 82 %
Europe centrale et autres 49,5 72 %
Pays-Bas 38,6 75 %
Allemagne 29,6 78 %
TOTAL DES CENTRES COMMERCIAUX 663,9 70 %
TOTAL INCLUANT LES AUTRES ACTIFS DE COMMERCE 673,1 70 %

(a) Au 21 juillet 2021, en part totale, hors sociétés mises en équivalence et hors TVA.

CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL

En millions d’euros  Part totale   Part du Groupe
S1 2021 S1 2020   S1 2021 S1 2020
France 144,1 220,9   117,4 181,2
Italie 76,4 98,3   75,6 97,2
Scandinavie 85,2 83,6   47,8 46,9
Ibérie 53,9 65,7   53,9 65,7
Europe centrale et autres 36,0 41,0   35,6 40,2
Pays-Bas 25,9 36,9   25,9 36,9
Allemagne 17,7 24,5   16,9 23,3
REVENUS LOCATIFS BRUTS DES CENTRES COMMERCIAUX 439,3 571,0   373,1 491,5
Autres actifs de commerce 5,1 10,0   5,1 10,0
TOTAL REVENUS LOCATIFS BRUTS 444,3 581,0   378,2 501,5
Revenus de gestion, d’administration et d’autres activités (honoraires) 31,1 34,9   29,3 32,5
CHIFFRE D’AFFAIRES TOTAL 475,4 616,0   407,5 534,1
Sociétés mises en équivalence* 30,9 39,4   29,1 37,9

* Les contributions des sociétés mises en équivalence incluent les investissements dans des sociétés contrôlées conjointement et les investissements dans des sociétés sous influence notable.

REVENUS LOCATIFS NETS PAR TRIMESTRE EN PART TOTALE

  S1 2021 2020
En millions d’euros T2 T1 T4 T3 T2 T1
France 43,6 45,6 14,7 95,6 101,8 96,6
Italie 36,1 22,9 0,6 39,8 45,0 42,9
Scandinavie 50,5 23,4 34,7 37,7 37,0 39,1
Ibérie 22,9 19,8 13,1 21,7 29,4 31,3
Europe centrale et autres 12,3 11,8 8,1 19,6 15,5 20,1
Pays-Bas 12,5 2,9 14,4 16,0 14,6 14,4
Allemagne 10,6 0,9 6,1 8,8 7,1 8,5
REVENUS LOCATIFS NETS DES CENTRES COMMERCIAUX 188,5 127,3 91,8 239,4 250,3 252,8
Autres activités 2,5 2,2 -1,6 5,1 4,0 4,4
TOTAL REVENUS LOCATIFS NETS 191,0 129,6 90,3 244,4 254,3 257,2

CASH-FLOW NET COURANT

  S1 2021 S1 2020
En part totale, en millions d’euros    
Revenus locatifs 444,3 581,0
Charges locatives et immobilières (123,8) (69,5)
Revenus locatifs nets 320,6 511,5
Revenus de gestion et autres produits 35,7 42,2
Frais de personnel et frais généraux (71,4) (63,9)
Excédent brut d’exploitation 284,9 489,8
Ajustement pour le calcul du cash-flow des activités d’exploitation :    
Dotation aux amortissements des droits d’utilisation(a) (4,2) (4,0)
Avantages au personnel, stock-options et charges d’exploitation non récurrentes 0,0 0,2
Impact IFRIC 21 8,2 7,5
Cash-flow des activités d’exploitation 288,9 493,5
Coût de l’endettement net (58,2) (52,9)
Ajustement pour le calcul du cash-flow net courant avant impôt :    
Amortissement de la mise à la valeur de marché de la dette Corio (1,9) (8,4)
Coûts liés au dénouement des instruments financiers 1,7 4,1
Cash-flow courant avant impôts 230,5 436,3
Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence 17,6 26,4
Impôt courant 0,1 (8,8)
Cash-flow net courant 248,1 453,9
En part du Groupe, en millions d’euros    
CASH-FLOW NET COURANT 206,9 392,1
Nombre moyen d’actions(b) 285 539 909 286 430 401
Par action, en euros    
CASH-FLOW NET COURANT 0,72 1,37
Amortissement linéaire lié à IFRS 16 (0,01) -
CASH-FLOW NET COURANT 0,72 1,37

(a) Droits d’utilisation liés aux baux de location des bureaux du siège, du matériel informatique et des véhicules de fonction (IFRS 16).(b) Nombre moyen d’actions, hors actions auto-détenues.

Les procédures d’examen limité sur les comptes semestriels ont été effectuées.Le rapport d’examen limité est en cours d’émission.

RÉSULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2021 : PRÉSENTATION ET CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUELe Directoire de Klépierre présentera les résultats semestriels 2021 le mercredi 28 juillet 2021 à 9h00, heure de Paris (8h00, heure de Londres). Rendez-vous sur le site de Klépierre à l’adresse : www.klepierre.com afin de suivre le webcast, ou cliquer ici.Le webcast sera également proposé en replay après l’événement.

AGENDA  
22 octobre 2021 Activité du troisième trimestre 2021 (avant bourse)
CONTACTSRELATIONS INVESTISSEURS CONTACTS PRESSE
Hubert dAillières, Group Head of IR and financial communication+33 (0)1 40 67 51 37 — hubert.daillieres@klepierre.comPaul Logerot, IR Manager +33 (0)1 40 67 53 02 — paul.logerot@klepierre.comJulia Croissant, IR Officer+33 (0)1 40 67 51 68 — julia.croissant@klepierre.com Hélène Salmon, Group Head of Corporate and Internal Communications+33 (0)1 40 67 55 16 – helene.salmon@klepierre.com Wandrille Clermontel, Taddeo+33 (0)6 33 05 48 50 – teamklepierre@taddeo.fr

À PROPOS DE KLÉPIERRE

Klépierre, leader européen des centres commerciaux, associe une expertise en termes de développement, de gestion locative et d’asset management. Le portefeuille de la société est estimé à 21,5 milliards d’euros au 30 juin 2021, et compte de grands centres commerciaux dans plus de 10 pays en Europe continentale, qui accueillent des centaines de millions de visiteurs par an. Klépierre détient une participation majoritaire (56,1 %) dans Steen & Strøm, première société foncière scandinave de centres commerciaux. Klépierre est une Société d’investissement immobilier cotée (SIIC) française, dont les actions sont admises aux négociations sur Euronext Paris, et est membre des indices CAC Next 20, EPRA Euro Zone et GPR 250. Elle est aussi membre d’indices éthiques, comme le DJSI World et Europe, Euronext CAC 40 ESG Index, FTSE4Good, STOXX® Global ESG Leaders, Euronext Vigeo France 20 et World 120, et figure sur la « Liste A » du CDP. Ces distinctions soulignent l’engagement du Groupe dans une démarche proactive de développement durable, ainsi que le leadership mondial du Groupe dans la lutte contre le changement climatique. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site Internet : www.klepierre.com 

Le présent communiqué de presse, son annexe et la présentation des résultatssont disponibles dans la section « Publications » de la page Finance du site Klépierre :www.klepierre.com/finance/publications

(1)  Le Conseil de Surveillance s’est réuni au siège social de Klépierre le 26 juillet 2021 afin d’examiner les états financiers du semestre, tels qu’approuvés par le Directoire le 21 juillet 2021. Les comptes consolidés ont fait l’objet d’une revue par les commissaires aux comptes. Leur rapport sera émis prochainement.(2)  Chiffre d’affaires des commerçants sur une base comparable de magasins, hors jours de fermeture.(3)  Dette nette retraitée de la vente des actifs norvégiens et prenant en compte uniquement la moitié de la distribution en numéraire relative à l’exercice 2020 (soit une dette nette de 8 649 M€).(4)  Les chiffres de l’ANR EPRA de continuation (NTA) par action sont arrondis à la dizaine de centimes près.(5)  Hors étalement des concessions de loyer liées à la crise de la Covid-19.(6)  Retraité des cessions et de l’impact des rachats d’actions.(7)  Dont 0,06 € d’économies d’impôts, 0,03 € de baisse du coût de la dette, 0,05 € de reprises de provision 2020 et – 0,04 € d’honoraires de gestion.(8)  La position de liquidité représente l’ensemble des ressources financières à la disposition de la société. Cet indicateur est donc égal à la somme des disponibilités en fin d’année, des lignes de crédit renouvelables confirmées et non tirées (nettes des billets de trésorerie) et des lignes de crédit non engagées.(9)  Hors droits de mutation, en part totale.(10)  Calculé sur la base des loyers nets estimés sur 2021.(11)  Au 31 décembre 2020.

Pièce jointe

  • CP_KLEPIERRE_2021_HY_EARNINGS
Grafico Azioni Klepierre (EU:LI)
Storico
Da Ott 2021 a Nov 2021 Clicca qui per i Grafici di Klepierre
Grafico Azioni Klepierre (EU:LI)
Storico
Da Nov 2020 a Nov 2021 Clicca qui per i Grafici di Klepierre