Michelin: T1 2021 : ventes à 5,4 milliards € en progression de 8,3 % à iso parité, portées par la reprise de l’activité.

Clermont-Ferrand, le 26 avril 2021

COMPAGNIE GÉNÉRALE DES ÉTABLISSEMENTS MICHELINInformation financière au 31 mars 2021

T1 2021 : ventes à 5,4 milliards € en progression de 8,3 % à iso parité, portées par la reprise de l’activité.

Dans un contexte de forte reprise de l’activité mondiale, en dépit de perturbations logistiques importantes et de restrictions sanitaires persistantes :

  • Marchés Tourisme camionnette et Poids lourd en hausse respective de 9 % et 20 %,
  • Marchés de Spécialités : rebond tiré par les activités Agricole, Construction et Deux-roues,
  • Très fort rebond de la demande en Chine sur l’ensemble des marchés, à des niveaux proches de 2019.

Ventes du premier trimestre à 5 448 millions €, en progression de 2,3 %, avec un impact parités défavorable de - 6 % :

  • Croissance des volumes pneus de 7,5 % avec notamment une consolidation des positions du Groupe en Tourisme camionnette Remplacement et un renforcement dans les Activités de spécialités,
  • Effet prix pneus positif de + 0,3 % : pilotage rigoureux dans un contexte de hausses des coûts matières et logistiques, qui compense l’effet négatif des clauses d’indexation,
  • Effet mix pneus de + 0,6 % lié à la poursuite de l’enrichissement du mix produit avec des gains de parts de marché en pneus 18 pouces et plus à la marque MICHELIN, atténué par un mix activités défavorable,
  • Stabilité des activités hors pneus, pénalisées par la chute des activités de gastronomie et de voyages.

« En dépit de perturbations liées à la pandémie de Covid-19 ainsi qu’une certaine désorganisation de la chaine d’approvisionnement, Michelin réalise un premier trimestre solide dans un contexte de reprise de l’activité. Au-delà du pilotage rigoureux de ses prix et du renforcement de ses positions sur les segments les plus porteurs de croissance, le Groupe poursuit également son travail sur sa compétitivité, conformément à sa stratégie « Michelin in Motion » présentée le 8 avril dernier. Dans un contexte difficile et incertain, je veux saluer l’engagement des femmes et des hommes de Michelin pour préparer le futur et la croissance durable du Groupe » a déclaré Florent Menegaux, Président de Michelin.

Ouverture du capital de Solesis au fonds Altaris Capital Partners pour accélérer son développement sur les marchés de la santé :

  • Capacité du Groupe à valoriser ses activités de Matériaux de Haute Technologie
  • Impact de la revalorisation de la participation du Groupe d’environ 130 millions €1 sur le résultat net

Guidance confirmée

En 2021, dans un contexte qui reste encore très incertain avec les évolutions de la crise sanitaire, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher une hausse comprise entre 6 % et 10 % sur l’année, les marchés Poids lourd une reprise entre 4 % et 8 % et les marchés des Activités de spécialités une hausse comprise entre 8 % et 12 %. Dans un environnement de forte inflation du coût des matières premières et des coûts logistiques, le Groupe maintient son ambition d’atteindre un effet prix-mix matière première légèrement positif.

Dans ce scénario, hors nouvel effet systémique lié à la Covid-192, Michelin confirme sa guidance avec un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 2,5 milliards € à parités constantes et un cash-flow libre structurel3 d’environ 1 milliard €.

Évolution des ventes au premier trimestre 

Ventes(En millions €) 1er trimestre2021 1er trimestre2020 % Variations(à parités courantes)
SR1 : Automobile et distribution associée 2 694 2 597 3,7 %
SR2 : Transport routier et distribution associée 1 388 1 360 2,1 %
SR3 : Activités de spécialités et distribution associée 1 366 1 370 - 0,3 %
Total Groupe 5 448 5 327 2,3 %

Évolution des marchés de pneumatiques

  • Tourisme camionnette
 1er trimestre2021/2020(En nombre de pneus) EuropeOuest&Centrale* Russie&CEI AmÉrique du Nord&centrale AmÉrique du Sud Chine Asie(hors Inde& Chine) Afrique Inde Moyen-Orient Total
 Première monte Remplacement  - 4 % + 8 %  - 8 % - 1 %  - 8 % + 10 %  - 5 % + 8 %  + 80 % + 36 %  - 5 % + 4 %  + 2 % - 3 %  + 10 % + 9 %

* Y compris Turquie

Le marché mondial des pneumatiques Tourisme camionnette, Première monte et Remplacement, rebondit de 9 % en unités sur le premier trimestre 2021, avec une forte accélération sur le mois de mars (+ 24 %) portée par l’effet de base de 2020 lié à l’expansion de la pandémie.

  • PremiÈre monte

En Première monte, la demande de pneumatiques rebondit de 10% : la forte augmentation du marché, compte tenu des effets de base 2020, a été atténuée par les effets de la pénurie de semi-conducteurs affectant l’industrie automobile mondiale.

En Chine, pays impacté dès janvier 2020 par la Covid-19, la demande croît de 80 % sur le premier trimestre, l’industrie automobile y étant moins pénalisée par la pénurie de composants électroniques.

En Europe et en Amérique du Nord, alors que les deux premiers mois de l’année sont en retrait à la suite des arrêts d’usine dans un contexte de pénurie de semi-conducteurs, le mois de mars affiche logiquement une très forte reprise sur des bases de comparaison 2020 grandement pénalisées par la crise Covid-19.

Sur le premier trimestre, la demande Première monte est ainsi en retrait de 4 % en Europe de l’Ouest et centrale, et de 8 % en Amérique du Nord et centrale.

La demande en Amérique du Sud, en recul de 5 % sur le premier trimestre, reste négative au mois de mars dans un contexte de crise d’approvisionnement de composants électroniques.

La demande en Asie du Sud-Est, moins affectée par la crise Covid-19 au premier trimestre 2020, affiche un recul de 5 %, principalement en raison de la crise d’approvisionnement de semi-conducteurs.

  • Remplacement

Sur le premier trimestre 2021, la demande Remplacement mondiale est en croissance de 9 % sur des bases de comparaison favorable, notamment au mois de mars.

En Europe de l’Ouest et centrale, le marché du Remplacement rebondit de 8 % : stable sur les deux premiers mois, il affiche un très fort rebond en mars (+ 24 %) malgré des mesures de restriction encore présentes dans certains pays. Les stocks de la distribution restent bas. Dans les pays d’Europe du Sud (France, Espagne, Italie), où les conséquences des mesures de confinement ont été les plus fortes au premier semestre 2020, la demande est plus dynamique que dans le reste de l’Europe, en particulier sur le mois de mars.

En Russie et CEI, la demande reste en retrait de 1 % sur le premier trimestre 2021, le marché au premier trimestre 2020 ayant été faiblement impacté par la pandémie.

En Amérique du Nord et centrale, la demande Remplacement progresse de 10 % sur le premier trimestre sur l’ensemble des principaux marchés (USA : + 11 %, Canada et Mexique : + 9 %). Ce dynamisme résulte à la fois d’une hausse des imports de pneus asiatiques aux USA en janvier en amont de la mise en place de tarifs douaniers, et de bases de comparaisons qui deviennent très favorables en mars.

En Amérique du Sud, la demande est en rebond de 8 % au premier trimestre 2021, et revient au niveau du marché de 2019.

En Chine, la demande Remplacement est en croissance de 36 % sur des bases de comparaison très favorables, la Chine ayant été impactée par la crise Covid-19 dès le mois de janvier 2020. 

En Asie (hors Chine et Inde), la demande est en hausse de 4 % au premier trimestre 2021, traduisant une reprise hétérogène des marchés d’un pays à l’autre. Au Japon, en Corée du Sud et en Thaïlande, la demande rebondit logiquement sur des bases favorables; le marché vietnamien confirme son dynamisme avec une hausse de la demande de 8 % sur une base déjà élevée en 2020 (+ 4 %). En revanche, la forte reprise du marché en mars en Indonésie ne fait que compenser le recul de la demande en janvier et février.

En Afrique Inde Moyen-Orient, le marché est en retrait de 3 % sur le premier trimestre 2021, pénalisé par le recul de la demande en janvier et février, alors qu’elle croît fortement sur le mois de mars (+ 21 %) sur des bases de comparaison favorables.

  • Poids lourd (radial & bias)
 1er trimestre2021/2020(En nombre de pneus) EuropeOuest & Centrale* Russie &CEI AmÉrique du Nord& centrale AmÉrique du Sud Chine Asie(hors Inde& Chine) Afrique Inde Moyen-Orient Total
 Première monte Remplacement  + 21 % + 17 %  + 0 % + 2 %  + 10 % + 11 %  + 18 % + 14 %  + 48 % + 57 %  - 8 % - 2 %  + 7 % + 2 %  + 28 % + 18 %

* Y compris Turquie

Pour l’activité Poids lourd, le marché, en nombre de pneus neufs, est en hausse de 20 % sur le premier trimestre 2021, porté par la forte demande de fret dans un contexte de reprise économique mondiale.

  • PremiÈre monte

En Première monte, le marché mondial, en nombre de pneus neufs, progresse de 28 % sur le premier trimestre 2021, tiré notamment par la Chine (+ 48 %).

En Europe de l’Ouest et centrale, le marché de la Première monte croît de 21 %, traduisant une reprise qui s’accélère au mois de mars, portée par la dynamique des marchés italien et allemand.

En Amérique du Nord et centrale, dans un contexte de crise d’approvisionnement de semi-conducteurs, la demande Première monte affiche une reprise robuste, notamment sur le mois de mars bénéficiant de bases de comparaison favorables. Elle reste néanmoins sensiblement inférieure au niveau du marché du premier trimestre 2019.

En Chine, la demande poursuit sa forte croissance (+ 48 %) sur le premier trimestre, tirée à la fois par des bases de comparaison favorables et la mise aux normes du parc de poids lourds à la réglementation China 6 appliquée en juillet 2021.

Dans le reste du monde, le marché sud-américain affiche une croissance dynamique (+ 18 %) au-delà de l’effet positif des bases de comparaison, alors que les marchés asiatique, indien et africain sont encore pénalisés par la crise.

  • Remplacement

En Remplacement, le marché mondial affiche une forte reprise de 18 % sur le premier trimestre 2021, dynamique en février et mars, tirée principalement par la Chine (+ 57 %), et par la reprise de l’économie mondiale.

En Europe de l’Ouest et centrale, le marché croît de 17 % sur la période. La demande est tirée par la croissance des pays d’Europe du Sud (France, Espagne, Italie), au-delà de l’effet positif des bases de comparaison, portée par une forte demande de fret.

En Amérique du Nord et centrale, la demande est en hausse de 11 % sur le premier trimestre 2021, alors que le marché était stable sur la même période en 2020 malgré la propagation de la pandémie. Ce dynamisme reflète la reprise de l’économie et une forte demande de fret.

En Europe de l’Est, le marché est en croissance de 2 % sur une base de comparaison très élevée (+ 21 % au premier trimestre 2020).

En Amérique du Sud, le marché est en progrès de 14 % sur le premier trimestre 2021, tiré par une forte demande au Brésil, au Chili et au Pérou. L’Argentine affiche un fort retrait de son marché (- 18 %) sur des bases de comparaison élevées (+ 21 % au premier trimestre 2020).

En Chine, la demande Remplacement est en hausse de 57 % sur le premier trimestre, se rapprochant ainsi des niveaux de 2019. Cette forte croissance reflète le dynamisme d’une économie chinoise totalement sortie de la crise sanitaire.

Sur le reste du monde, les marchés asiatique, indien et africain sont relativement stables par rapport au premier trimestre 2020 qui était encore peu impacté par la crise sanitaire.

  • Pneumatiques de spÉcialitÉs
  • Mines : Le marché des pneumatiques pour les mines de surface connait un lent démarrage en début d’année mais avec des signes d’accélération au mois de mars.
  • Agricole et Construction : Les marchés agricoles poursuivent leur rebond observé depuis l’été 2020, très accentué en premier équipement grâce à la hausse du prix des céréales et des revenus agricoles. Les segments Construction et Infrastructure bénéficient de la forte reprise de la demande en Première monte et des reconstitutions de stock de la part des réseaux de distribution.
  • Deux-roues : les marchés du Deux-roues, qui offrent une alternative aux transports publics, affichent une activité toujours soutenue, notamment en Moto premier équipement et en Vélo.
  • Avion : Le marché des pneumatiques pour avions commerciaux demeure faible, même si le mois de mars constitue le mois le plus fort depuis le démarrage de la crise sanitaire. Les segments Militaire et General Aviation affichent toujours une bonne résistance.
  • Bandes transporteuses : Le marché de bandes transporteuses pour le secteur minier affiche des tendances contrastées avec une stabilisation en Australie sur fond de différend avec la Chine concernant les exportations de charbon, et une reprise de la demande en Amérique du Nord liée à la meilleure orientation de la conjoncture industrielle.

Ventes de Michelin

  • Évolution globale
(En millions €) Premier trimestre 2021
Ventes 5 448
Variation T1 2021 / T1 2020    
Variation totale + 121 + 2,3 %
Dont Volumes pneus * + 402 + 7,5 %
Prix-mix pneus + 45 + 0,9 %
Activités hors pneus 0 0,0 %
Variation des taux de change - 321 - 6,0 %
Ecart de périmètre - 5 - 0,1 %

*en tonnes

Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes s’établissent à 5 448 millions €, en augmentation de 2,3 % par rapport à 2020, sous l’effet des facteurs suivants :

- Un effet volume fortement positif de + 7,5 % (+ 402 millions €), lié au rebond des marchés dans un contexte de forte reprise de l’activité économique mondiale.

- Un effet prix-mix favorable de + 0,9 % qui combine deux effets : d’une part un effet prix de + 0,3 %, conjuguant le pilotage prix toujours rigoureux du Groupe et l’effet défavorable attendu de l’ajustement des clauses matières premières au 1er janvier ; d’autre part un effet mix positif de + 0,6 %, traduisant la poursuite de l’enrichissement du mix produit et la force de la marque MICHELIN, atténué par un effet mix activité défavorable.

- Une stabilité des ventes des activités hors pneus, la croissance des activités de Matériaux de Haute Technologie et Services et Solutions étant neutralisée par la chute des activités de gastronomie et de voyages, dans le contexte de pandémie Covid-19.

- Un impact défavorable (- 6 %) des parités monétaires, dû principalement à la dépréciation du dollar US par rapport à l’Euro et au recul du real brésilien, de la livre turque et du rouble par rapport à l’Euro.

- Un léger impact périmètre dû à la déconsolidation des activités d’impression, d’édition et de commercialisation des Cartes & Guides pour la France au 1er février 2021.

  • Ventes par secteurs opérationnels

Automobile et distribution associée :

Pour le premier trimestre 2021, les ventes s’élèvent à 2 694 millions €, en augmentation de 3,7 % par rapport à la même période en 2020.Dans des marchés en net rebond, le Groupe affiche une croissance volume de 7,8 %, consolidant ses positions mais pénalisée par un géo mix défavorable notamment en Première monte avec le très fort rebond du marché chinois. L’activité bénéficie d’un effet prix-mix favorable conjuguant l’effet défavorable attendu de l’actualisation des clauses de matières premières au 1er janvier sur les activités indexées, un pilotage prix rigoureux sur les activités de Remplacement, soutenu par la force de la marque MICHELIN, et la poursuite de l’enrichissement du mix avec des gains de part de marchés en pneus 18 pouces et plus à la marque MICHELIN. Le segment enregistre un effet périmètre défavorable à la suite de la déconsolidation des activités d’impression, d’édition et de commercialisation des Cartes & Guides pour la France au 1er février 2021.

Transport routier et distribution associée :

À fin mars, les ventes s’élèvent à 1 388 millions € en progrès de 2,1 % par rapport au premier trimestre 2020. Dans des marchés en fort rebond à fin mars, le Groupe affiche une progression de ses volumes de 8,1 % pénalisée par un géo mix défavorable, notamment avec la forte croissance du marché chinois. Le secteur affiche un effet prix-mix robuste, reflétant une approche sélective qui privilégie la création de valeur.

Activités de spécialités et distribution associée :

Pour le premier trimestre, les ventes s’élèvent à 1 366 millions € stables par rapport au premier trimestre 2020. Le secteur affiche un rebond de ses volumes de 6,2 % en raison de la forte reprise des marchés Agricole, Construction et Deux-roues. Il enregistre également un effet mix activité négatif dû à la moindre croissance des activités minières et avion, en partie compensé par un effet prix positif, conséquence d’un pilotage prix toujours rigoureux.

  • Activités Hors la route : le Groupe bénéficie du rebond de la demande de pneus et chenilles agricoles et de pneus construction, particulièrement marqué en premier équipement. Les activités Défense et Powersport restent bien orientées.
  • Pneus miniers : Les ventes bénéficient des solides positions du Groupe tant sur le segment Surface Mining qu’en Première monte.
  • Deux-roues : L’activité est portée par la dynamique des marchés et la forte utilisation des capacités de production, en Moto comme en Vélo, malgré la situation au Brésil où l’usine de Manaus et la marque Levorin sont particulièrement frappées par la crise sanitaire.
  • Avion : Les activités Militaire et General aviation restent bien orientées, tandis que l’activité Commercial reste fortement pénalisée par la chute du nombre de vols commerciaux dans l’attente du déploiement de la vaccination.
  • Les activités de bandes transporteuses de Fenner, toujours bien orientées, suivent l’évolution des marchés, avec une bonne dynamique des carnets de commandes en Amérique du Nord.

Capital Markets Day : Michelin In Motion, la stratégie « Tout durable » 2030

A l’occasion du Capital Markets Day du Groupe, le 8 avril 2021, Florent Menegaux, Président, Yves Chapot, Gérant et Directeur financier, accompagnés de tous les membres du Comité Exécutif de Michelin, ont présenté Michelin In Motion, la stratégie « Tout durable » du Groupe pour les dix prochaines années.

Florent Menegaux a notamment déclaré : « Avec ce nouveau plan stratégique Michelin In Motion, le Groupe se donne une dynamique de croissance ambitieuse pour les dix prochaines années. Je suis convaincu que l’engagement et la capacité d’innovation des équipes de Michelin nous permettront de conjuguer harmonieusement performance économique soutenue, développement continu des collaborateurs, et respect de la planète et des communautés. D’ici 2030, tout en restant fidèle à son ADN, le profil du Groupe aura fortement évolué avec la montée en puissance de nouvelles activités à haute valeur ajoutée autour et au-delà du pneumatique. C’est cette capacité à se réinventer en permanence qui fait la force de Michelin depuis plus de 130 ans et qui nous donne confiance en l’avenir ».

Un espace dédié à cet évènement a été créé sur le site internet du Groupe  www.michelin.com. Il permet, grâce au replay, de revivre cette journée et également de mieux appréhender les thématiques suivantes, leviers de croissance durable pour le Groupe :  

  • Leadership environnemental Michelin : Zoom sur le segment Automobile
  • Industrie 4.0 : un levier majeur pour la compétitivité industrielle
  • Services et Solutions : notre compréhension des modes d’utilisation et des besoins de nos clients nous permet de développer et d’offrir des solutions à forte valeur ajoutée
  • Matériaux de Haute Technologie : tirer parti de notre expertise en R&D dans les matériaux pour développer de nouvelles pistes de croissance
  • Impression 3D Métal : une offre unique sur un marché à fort potentiel
  • Hydrogène : devenir un acteur mondial de la mobilité hydrogène

Faits marquants du premier trimestre 2021 :

6 janvier 2021 – Michelin engage un projet de simplification et de compétitivité pour accompagner l’évolution de ses activités en France. Pour préparer l’avenir, Michelin engage un projet d’évolution de ses activités industrielles et tertiaires en France sur trois ans. Dans cette perspective, le Groupe réaffirme ses ambitions de positionner la France sur la production de pneumatiques haut de gamme et de spécialités, tout en poursuivant la localisation de nouvelles activités à forte valeur ajoutée, notamment dans les domaines des services, des matériaux durables, de la transition énergétique et du recyclage. Ce plan de simplification et de compétitivité s’appuiera sur une approche innovante de dialogue social.

18 janvier 2021 - Michelin dévoile l’édition 2021 du Guide MICHELIN France, avec notamment 33 nouveaux établissements engagés dans une approche durable de la gastronomie.

8 février 2021 – Michelin enrichit sa gamme pour poids-lourds avec deux nouveaux pneus MICHELIN X® MULTI™ ENERGY™, aux nombreux atouts : économies de carburant, réduction d’émissions de CO2, plus de kilomètres parcourus, etc...

9 février 2021 – Michelin annonce la construction de sa première usine de recyclage de pneus en fin de vie, au Chili. En s'appuyant sur la technologie de pyrolyse d’Enviro, le Groupe proposera une solution favorable à l’environnement et au développement d’une économie circulaire.

9 février 2021 ─ CAMSO, une marque du Groupe Michelin, présente aujourd’hui le pneu CAMSO TLH 732+ pour chariots télescopiques, qui offre une durée de vie 64% plus longue que son prédécesseur, le TLH 732. Le nouveau pneu offre des performances, une durabilité, une résistance à la crevaison et une traction améliorée pour les professionnels de l’industrie de la construction.

11 février 2021 - Michelin signe une lettre d’engagement de transport maritime avec Neoline, armateur ayant opté pour une propulsion principale à la voile. Une initiative test pour contribuer à la décarbonation des opérations logistiques du Groupe.

23 février 2021 - Michelin dévoile sa recette pour un pneumatique 100% durable. En 2050, le Groupe vise l’objectif de pneus MICHELIN, composés de 100 % de matériaux durables (renouvelables, recyclés ou biosourcés). Une ambition qui s’appuie sur une R&D puissante et une stratégie d’open innovation.

24 février 2021- La coalition pour l’Energie de demain, dont Michelin fait partie, annonce le lancement de 7 projets, avec des avancées majeures prévues dès 2021. À ce jour, 14 membres sont engagés pour accélérer la transition énergétique du transport et de l’ensemble de la chaine logistique.

25 février 2021 – Michelin lance le pneu MICHELIN Pilot Sport EV, premier pneu de la famille Pilot Sport pour les véhicules électriques sportifs. Conçu en étroite collaboration avec Tesla, le pneumatique MICHELIN Pilot Sport EV est homologué en 20 pouces sur la nouvelle Tesla Model Y.

10 mars 2021 - Michelin lance le nouveau pneu VTT MICHELIN Wild Enduro Racing Line, conçu pour les cyclistes souhaitant bénéficier des mêmes pneus que ceux utilisés par les professionnels.

12 mars 2021 - Les itinéraires ViaMichelin intègrent désormais le coût d’usure de la voiture pour une meilleure maîtrise de son budget déplacement. Une nouvelle façon pour Michelin d’offrir à tous une meilleure expérience de mobilité.

19 mars 2021 - Michelin conclut un partenariat avec le leader digital du transport de marchandises, Sennder, dans le but d’optimiser la rentabilité du fret routier et de réduire son empreinte carbone.

26 mars 2021 - Michelin investit 3,5 millions € pour implanter son premier atelier automatisé de fabrication de masques en France. Objectif : produire 4 millions d’unités par mois.

Avril 2021 – Symbio, la filiale de Michelin, est associée à deux projets de développement : l’un avec le constructeur de bus Safra, l’autre avec Stellantis. Nouvelle illustration de la montée en puissance de la technologie hydrogène, au service d’une mobilité zéro-émission.

2 avril 2021 – La collaboration historique de Michelin et BMW, fondée sur des valeurs communes (précision, performance, responsabilité et innovation), s’illustre à nouveau par le développement de deux pneumatiques, spécifiques aux BMW M3 et M4 : les MICHELIN Pilot Sport 4S et MICHELIN Pilot Sport Cup2 Connect.

8 avril 2021 - Lors du Capital Markets Day, Michelin a présenté sa stratégie « Tout durable » 2030 : Michelin In Motion. Une approche reposant sur un équilibre entre les enjeux humains, environnementaux et économiques.

15 avril 2021 - Michelin et Altaris annoncent leur intention de s’associer pour accélérer la croissance de Solesis, la filiale de Michelin, dans le secteur de la santé. Une illustration concrète de la volonté du Groupe de développer des activités au-delà du pneumatique.

15 avril 2021 - ProovStation s’allie à Michelin pour l’inspection automatique des véhicules automobiles et bénéficie ainsi de l’expertise de Michelin en matière d’analyse des données pneumatiques.

La liste complète des Faits marquants des trois premiers moisest disponible sur le site Internet du Groupe : https://www.michelin.com/PRÉSENTATION ET CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE Les ventes au 31 mars 2021 seront commentées aux analystes et investisseurs lors d’une présentation en anglais, lundi 26 avril 2021 à 18h30, heure de Paris.

WEBCASTLa présentation sera diffusée en direct sur le site internet : https://www.michelin.com/

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE Veuillez composer à partir de 18h20 l’un des numéros suivants :

  • Depuis la France
+33 (0) 1 72 72 74 03 – PIN : 65604205#
  • Depuis le Royaume-Uni
+44 (0) 207 194 3759 – PIN : 65604205#
  • Depuis l’Amérique du Nord
(+1) 646 722 4916 – PIN : 65604205#
  • Depuis le reste du monde
+44 (0) 207 194 3759 – PIN : 65604205#

L’information financière au 31 mars 2021 (communiqué de presse, présentation) peut être consultée sur le site https://www.michelin.com , ainsi que des informations pratiques relatives à cette conférence.

CALENDRIER

  • Assemblée générale mixte des actionnaires :
vendredi 21 mai 2021
  • Résultats premier semestre 2021 :
lundi 26 juillet 2021 après Bourse
  • Information trimestrielle au 30 septembre 2021 : :
lundi 25 octobre 2021 après Bourse
Relations Investisseurs Édouard de Peufeilhoux+33 (0) 6 89 71 93 73 edouard.de-peufeilhoux@michelin.com Humbert de Feydeau+33 (0) 6 82 22 39 78humbert.de-feydeau@michelin.com Pierre Hassaïri+33 (0) 6 84 32 90 81pierre.hassairi@michelin.com Relations Presse +33 (0) 1 45 66 22 22groupe-michelin.service.de.presse@michelin.com Actionnaires individuels Isabelle Maizaud-Aucouturier+33 (0) 4 73 32 23 05isabelle.maizaud-aucouturier@michelin.com Clémence Rodriguez+33 (0) 4 73 32 15 11clemence.daturi-rodriguez@michelin.com 

AVERTISSEMENT

Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Michelin. Si vous souhaitez obtenir des informations plus complètes concernant Michelin, nous vous invitons à vous reporter aux documents publics déposés en France auprès de l’Autorité des marchés financiers, également disponibles sur notre site Internet www.michelin.com.Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.

1 Pas d’impact sur le résultat opérationnel des secteurs ni sur la guidance.2 Des perturbations graves de la supply chain ou des mesures de restriction de la mobilité qui aboutiraient à une chute importante des marchés pneumatiques.3 Cash-flow libre structurel : cash-flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des cours de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks.

Pièce jointe

  • 20210426_Michelin_CP_Ventes T1 2021
Grafico Azioni Michelin CGDEB (EU:ML)
Storico
Da Ago 2021 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Michelin CGDEB
Grafico Azioni Michelin CGDEB (EU:ML)
Storico
Da Set 2020 a Set 2021 Clicca qui per i Grafici di Michelin CGDEB