Résilience de l’activité globale d’Oncodesign, hors up-front et milestone (-0,9%)

Forte hausse du niveau de trésorerie à 19,9 M€ (+50%), assurant une excellente visibilité financière au Groupe

Succès de la mise en place du nouveau modèle autour de 3 Business Units indépendantes : Service, Biotech et Intelligence Artificielle

Regulatory News:

ONCODESIGN (Paris:ALONC) (ALONC – FR0011766229), groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 et sa position de trésorerie au 30 juin 2020.

« Le premier semestre 2020 a été marqué par une crise sanitaire inédite qui a bien sûr secoué notre écosystème en entravant notamment le « business development ». Aujourd’hui, il est encore difficile d’estimer s’il y aura au final un impact sur le chiffre d’affaires global de l’année 2020, compte tenu de l’incertitude liée à la durée de la crise sanitaire. Néanmoins, Oncodesign a su s’adapter et mettre en œuvre de nombreux dispositifs afin d’assurer la continuité de son activité sur ses sites », déclare Philippe GENNE, Président‑Directeur Général d’Oncodesign. « La résilience du chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 hors up-front et milestone est cependant forte, et démontre la robustesse du business model hybride d’Oncodesign. Les contrats d’offres de services pluriannuelles (type DDSA1) nous permettent de maintenir une activité récurrente peu sensible aux sursauts conjoncturels. En parallèle, nous sommes très fiers d’avoir franchi en février un premier milestone dans le cadre de notre partenariat avec Servier pour le développement d’inhibiteurs de la kinase LRRK2 dans la maladie de Parkinson. Ensemble, nous avons atteint cette étape avec succès et en avance sur le calendrier initialement prévu, entrainant le versement à Oncodesign d’un paiement d’étape à hauteur d’un million d’euros. Enfin, ce rendez-vous semestriel est l’occasion pour nous de remercier de nouveau les collaborateurs, actionnaires et partenaires du groupe pour leur soutien sans faille, et surtout de féliciter l’ensemble des acteurs et du personnel médical mobilisés au quotidien dans cette lutte contre la pandémie. »

Arnaud Lafforgue, Directeur Financier d’Oncodesign, ajoute : « Le niveau de trésorerie d’Oncodesign, 19,9 millions d’euros au 30 juin 2020, constitue un plus haut historique. Ces ressources confèrent au Groupe une excellente visibilité financière en dépit du contexte économique chahuté. Ce niveau, soutenu principalement par les flux de trésorerie liés à l’encaissement de notre chiffre d’affaires Service récurrent, intègre également le milestone de Servier, la subvention GSK, et les crédits d’impôt recherche au titre des années 2018 et 2019. Enfin, nous sommes d’autant plus satisfaits de cette performance financière que ce montant n’intègre pas, pour le moment, le Prêt Garanti par l'État (PGE) ».

Millions d’euros Données consolidées - non auditées

S1 2020

S1 2019

Évolution

Chiffre d’affaires BU Service

9,1

10,0

-8,8%

Chiffre d’affaires BU Biotech

2,8

4,0

-30,5%

Dont CA BU Biotech prestations de recherches

1,8

1,0

+77,8%

Dont CA BU Biotech Up-Front/Milestone

1,0

3,0

-66,7%

Total chiffre d’affaires

11,9

14,0

-15,0%

Autres revenus et produits d'exploitation (1)

6,1

6,0

+0,5%

Total Revenus d’exploitation

18,0

20,0

-10,3%

 

 

 

 

Position de trésorerie disponible (au 30 juin)

19,9

13,3

+50%

(1) Les autres revenues et produits d’exploitation sont constitués - de la Subvention perçue de GSK au prorata temporis. En année pleine, elle est prise en compte pour 7,92 M€ - du CIR au prorata temporis - de production immobilisée et des reprises de provisions d’exploitation

 

 

 

Chiffre d’affaires Business Unit Service : maintien d’un bon niveau de chiffre d’affaires malgré le ralentissement économique lié à la crise sanitaire

Le chiffre d’affaires de la Business unit Service s’élève à 9,1 M€ sur les six premiers mois de l’année, en légère baisse (-9%) par rapport au 1er semestre 2019. Cette baisse est une conséquence directe de l’impact de la crise sanitaire, l’activité de service étant liée à celle des acteurs de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique, contraints par la pandémie de décaler leurs études. Toutefois, cet impact reste limité et permet à Oncodesign de maintenir un niveau quasi constant de chiffre d’affaires par rapport au premier semestre 2019. Oncodesign précise qu’en réaffectant le chiffre d’affaires ‘internalisé’ correspondant aux prestations réalisées par la BU Service pour le compte de la BU Biotech, le chiffre d’affaires Service s’élèverait en réalité à 12,7 M€ (revenus de internes et externes).

À l’international, notre activité au Japon et en Corée connait une très forte hausse cette année avec un carnet de commandes en augmentation de 15% dans cette zone asiatique (2,8 M€ signés au premier semestre 2020 notamment avec le groupe TORAY qui nous a renouveler sa confiance avec la signature d’un nouveau contrat DDSA) et le chiffre d’affaires réalisé atteint 0,6 M€ en hausse également de 33%.

L’activité en Amérique du Nord (États-Unis & Canada) contribue à hauteur de 15% au chiffre d’affaires, soit +20% par rapport au 1er semestre 2019.

De manière générale, les entrées de commandes enregistrent une hausse de +15% à 11,7 M€, portées par la signature de contrats pluriannuels type DDSA. La fin du premier semestre 2020 a également été marqué par le lancement de l’offre DRIVE SM (IDDS) en partenariat avec la société chinoise Hitgen.

Chiffre d’affaires Business Unit Biotech atteint 2,8M€

Le chiffre d’affaires global (intégrant up-front et milestone) atteint 2,8 M€ au 1er semestre 2020, contre 4,0 M€ l’an passé. Il avait été marqué l’année dernière par le paiement initial de 3 M€ par Servier, dans le cadre du partenariat stratégique signé en mars 2019 pour le développement d’inhibiteurs de la kinase LRRK2 dans la maladie de Parkinson. Au 1er semestre 2020, Oncodesign a reçu un paiement d’étape lié au premier succès du programme à hauteur de 1,0 M€. Pour mémoire, dans le cadre de ce partenariat, Oncodesign perçoit également le paiement des frais de recherche liés au projet à hauteur de 3 millions d’euros annuels.

Hors up-front et milestone découlant de ce partenariat, le chiffre d’affaires de la BU Biotech s’élève à 1,8 M€, contre 1,0 M€ l’an passé, soit +77,8%. Ainsi pour le Groupe, le chiffre d’affaires du 1ier semestre hors up-front et milestone s’établit à 10,9 M€, attestant de la résilience de l’activité par rapport à l’année dernière (-0,9%).

Les efforts d’investissements importants réalisés en R&D ont permis à Oncodesign, fin 2019, de sélectionner un candidat-médicament First-in-Class, inhibiteur de la kinase RIPK2, pour les maladies auto-immunes et inflammatoires. Pour mémoire, Oncodesign a initialement prévu de financer le déroulement d’ODS 101 jusqu’à l’IND donc en théorie jusqu’en juin 2021, tout en recherchant un partenaire Pharma. La recherche d’un partenaire a donc été initiée pour ce candidat-médicament et confirme que cette molécule et sa cible suscitent un fort intérêt auprès des Big Pharmas. Cela incite donc à respecter notre plan de marche afin de rechercher une valorisation maximale dans le cadre d’un deal de ce type (Game changer).

Par ailleurs, des négociations sont en cours avec de nouveaux partenaires pour permettre le redémarrage du développement clinique du radiotraceur EGFR muté. Concernant le contrat avec Bristol-Myers Squibb (BMS), le développement du programme issu de la plateforme Nanocyclix a été totalement internalisé par BMS et sera réévalué en septembre 2020. Enfin, le programme MNK1/2 se poursuit avec pour objectif d’atteindre le stade de pré-candidat d’ici la fin de l’année 2020.

Mise en place de la nouvelle Business Unit « Intelligence Artificielle »

La nouvelle Business Unit « IA » a été instaurée en avril 2020, et Monsieur Stéphane Gérart en a pris la direction. Cette BU a pour objectif, d’ici 2023, notamment de soutenir le développement de la ‘’Drug Discovery’’ de demain en divisant par 2 les délais de recherche et développement de candidat-médicaments, tout en développant son chiffre d’affaires de prestations de recherche auprès de l’industrie et du secteur clinique. Le projet Oncosnipe a été pénalisé par la crise sanitaire au premier semestre car il s’appuie sur un essai clinique dont les recrutements ont été pénalisés durant cette période. En contrepartie, nous avons ouverts 5 nouveaux centres cliniques et encaissé la subvention liée de BPI à hauteur de 0,4 M€ à fin juin dans le cadre du projet structurant des pôles de compétitivité (PSPC).

Solide position de trésorerie au 30 juin 2020 à 19,9 M€ (+50% par rapport au 1er semestre 2019), assurant une excellente visibilité financière

La trésorerie disponible au 30 juin 2020 s’élevait à 19,9 M€, en très forte hausse de +50% par rapport au 30 juin 2019 (13,3 M€), tout en poursuivant les importants investissements en R&D du Groupe. En outre, cette trésorerie inclue le milestone de 1,0 M€ versé par Servier, la subvention de GSK de 7,92 M€ au titre de l’année 2020 (dernier paiement perçu en Janvier 2020), le crédit d’impôt recherche de l’année 2018 (3,5 M€ non encaissés fin 2019 et régularisés en avril 2020), et celui de 2019 (3,2 M€ habituellement perçus en fin d’année N+1). À noter enfin que ce niveau de trésorerie a été atteint sans intégrer, pour le moment, le Prêt Garanti par l'État (PGE).

Prochaine publication financière : résultats du 1er semestre 2020, le 1er octobre 2020 (après bourse)

Prochaine réunion Investisseurs : évènement Investir - Direct Dirigeants à Paris, le mardi 6 octobre 2020

À propos d’Oncodesign : www.oncodesign.com

Créée il y a 25 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire principal, Oncodesign est une entreprise biopharmaceutique spécialisée en médecine de précision. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 800 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie, bioanalyse réglementaire et imagerie médicale de pointe, Oncodesign est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 65 milliards de dollars d’ici 2027 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’Oncodesign a déjà permis de cibler plusieurs molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats avec des groupes pharmaceutiques tels que Servier, Bristol-Myers Squibb. Basée à Dijon, au cœur du pôle universitaire et hospitalier et au sein du cluster de Paris-Saclay, Oncodesign compte 233 collaborateurs et dispose de filiales au Canada et aux États-Unis.

Déclarations prospectives

Ce document contient des déclarations prospectives et des estimations à l'égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des projets et des futures performances de la Société et du marché dans lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l'utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « prévoit », « s'attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la Société. Par conséquent, les résultats réels, conditions financières, performances ou réalisations de la Société, ou les résultats de l'industrie, peuvent s'avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n'est faite quant à l'exactitude ou l'équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu'à la date de la publication du présent document. La Société décline toute obligation d'actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la Société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation française.

----------------------------------------

1 Drug Discovery Strategic Alliance

Oncodesign Philippe Genne Président Directeur Général Tél. : +33 (0)3 80 78 82 60 investisseurs@oncodesign.com

NewCap Relations Investisseurs Mathilde Bohin / Louis-Victor Delouvrier Tél. : +33 (0)1 44 71 94 95 oncodesign@newcap.eu

NewCap Relations Médias Arthur Rouillé Tél. : +33 (0)1 44 71 00 15 oncodesign@newcap.eu

Grafico Azioni Oncodesign (EU:ALONC)
Storico
Da Ott 2020 a Nov 2020 Clicca qui per i Grafici di Oncodesign
Grafico Azioni Oncodesign (EU:ALONC)
Storico
Da Nov 2019 a Nov 2020 Clicca qui per i Grafici di Oncodesign