KBC Groupe: Bénéfice de 557 millions d'euros au premier trimestre

Communiqué de presse

Hors séance boursière – Information réglementée*

Bruxelles, 11 mai 2021 (07.00 heures CEST)

KBC Groupe : Bénéfice de 557 millions d'euros au premier trimestre

À la faveur du déploiement à grande échelle des campagnes de vaccination au premier trimestre 2021, une lueur d'espoir commence à poindre au bout du tunnel. La pandémie de coronavirus est néanmoins loin d'être terminée et continue de faire souffrir les populations et de causer des bouleversements économiques sans précédent dans le monde entier. Dès les prémices de cette crise, il y a plus d'un an, nous avons assumé notre responsabilité en matière de protection de la santé de notre personnel et de nos clients, tout en veillant au maintien de nos prestations de services. Nous avons par ailleurs étroitement collaboré avec les instances gouvernementales pour accompagner l’ensemble de nos clients affectés par le coronavirus en instaurant diverses mesures de soutien, parmi lesquelles le report des échéances de crédit. Nous avons par exemple suspendu les paiements sur des crédits d'une valeur totale de 13,1 milliards d'euros dans le cadre des moratoires accordés au titre du coronavirus (selon la définition de l'ABE). Les moratoires ont désormais expiré pour 91% de ce montant et les paiements se sont normalisés pour 98% de ces crédits. Nous avons dans le même temps octroyé près d'un milliard d'euros de crédits dans le cadre des régimes publics de garantie mis en œuvre face à la pandémie.

En parallèle, nous n'avons cessé de travailler à la réalisation de notre stratégie, y compris l'optimisation plus poussée de notre présence géographique. Dans cette optique, nous avons conclu un accord au premier trimestre 2021 pour l'acquisition des activités d'assurance-pension et d'assurance vie de NN en Bulgarie. Cela nous permettra d'augmenter encore notre part du marché de l'assurance vie en Bulgarie et d'élargir notre offre de produits et services de bancassurance en y ajoutant des produits de fonds de pension haut de gamme, tout en dégageant de nouvelles possibilités de ventes croisées de produits bancaires et d'assurance sous une seule et même enseigne. La clôture de la transaction est soumise au feu vert des autorités réglementaires et devrait être finalisée dans le courant de l'année 2021. Plus récemment, dans un contexte de conditions de marché compétitives en Irlande, nous avons conclu un protocole d'accord avec Bank of Ireland exprimant l'intention d'explorer une piste potentielle, susceptible de déboucher sur une transaction par laquelle Bank of Ireland s'engagerait à acquérir la quasi-totalité des actifs de crédit performants et des avoirs sur la clientèle de KBC Bank Ireland. Nous étudions en outre les possibilités de cession du portefeuille de crédits hypothécaires non-performing de KBC Bank Ireland. Ces deux transactions, si elles sont menées à bien, pourraient entraîner au final notre retrait du marché irlandais. Pendant le déroulement des négociations, KBC Bank Ireland reste engagée à proposer à ses clients, existants et nouveaux, des services de banque de détail et d'assurance de la plus haute qualité via ses canaux et centres numériques. La transaction reste subordonnée à la due diligence habituelle, à la poursuite des négociations et à l'accord sur les conditions finales et la documentation contraignante, ainsi qu'à l'obtention de toutes les approbations réglementaires internes et externes appropriées.

En ce qui concerne nos résultats financiers, l'année a très bien démarré, avec un bénéfice net de 557 millions d’euros pour le trimestre sous revue. Il s'agit d'une excellente performance dans la mesure où la plus grande partie des taxes bancaires de l'exercice sont comptabilisées, comme toujours, au premier trimestre. Durant le trimestre sous revue, la quasi-totalité des éléments de revenu ont progressé, à l'exception du revenu de dividendes. Les coûts – abstraction faite des taxes bancaires – ont continué de faire l'objet d'une gestion rigoureuse, avec à la clé une compression de 5% en rythme trimestriel. Nous avons également été en mesure de reprendre une partie des réductions de valeur sur crédits précédemment comptabilisées, ce qui a eu une incidence positive sur notre résultat net. Nous conservons une excellente solvabilité, avec un ratio common equity de 17,6% à pleine charge.

Comme annoncé, nous verserons le 19 mai 2021 un dividende brut de 0,44 euro par action pour l'exercice 2020. Le Conseil d’administration a en outre l’intention de procéder, pour l'exercice 2020, à la distribution d’un dividende brut supplémentaire de 2 euros par action au quatrième trimestre 2021. La décision finale du Conseil d'administration à ce sujet est subordonnée à la levée par la BCE des restrictions relatives aux dividendes.

Pour conclure, j’aimerais profiter de cette occasion pour remercier toutes nos parties prenantes qui ont continué de nous faire confiance. Je souhaite également exprimer ma plus vive reconnaissance à l’ensemble de nos collaborateurs, qui ont non seulement continué à servir notre clientèle, mais ont aussi fait en sorte que notre groupe puisse fonctionner avec fiabilité et efficacité en ces temps difficiles.

Johan Thijs

Chief Executive Officer

Communiqué intégral en annexe

Pièces jointes

  • 1q2021-pb-fr
  • 1q2021-quarterly-report-en
Grafico Azioni KBC Groep NV (EU:KBC)
Storico
Da Nov 2021 a Dic 2021 Clicca qui per i Grafici di KBC Groep NV
Grafico Azioni KBC Groep NV (EU:KBC)
Storico
Da Dic 2020 a Dic 2021 Clicca qui per i Grafici di KBC Groep NV